Albert Camus Essais Pléiade NRF Gallimard

(Code: CAMUSESSAIPLEIADE)
50,00 EUR
Ajouter au Panier
Albert Camus Essais Pléiade NRF Gallimard

TITRE :Essais

AUTEUR(S) : Albert Camus

ÉDITEUR : Éditions NRF Gallimard

COLLECTION : 183ème volume de la bibliothèque de la Pléiade

ANNÉE : 1984

FORMAT : 11 cm x 18 cm

NOMBREDE TOMES : 1

NOMBRE DE PAGES : XIII + 1975 pages

ILLUSTRATIONS : sans

RELIURE : reliure éditeur pleine peau dorée à l’or fin 23 carats de couleur marron, tranche supérieure couleur (orange), pages de garde couleur, papier bible, tranchefile.

JAQUETTE : oui

SIGNET : oui

RHODOÏD : oui

ÉTAT : bel état, ouvrage bien solide pouvant être manipulé sans crainte, intérieur et reliure très propres, rares petites marques ou traces sur le rhodoïd

PARTICULARITÉS : sans emboitage ; épuisé chez l’éditeur

THÈMES : littérature française

 

SUR L’AUTEUR

 

Une renommée précoce peut avoir des effets pervers pour un écrivain, surtout s’il s’y ajoute une mort prématurée. L’image de Camus(1913-1960) s’en est trouvée longtemps simplifiée. Écrivain, il ne concevait d’autre sujet que la condition de l’homme et les luttes qu’il lui faut mener dans l’histoire sous peine de se renier. Dans ce qu’il a pu réaliser de son œuvre de créateur, il lui est arrivé de trouver pour dire cela des formes novatrices. Répondant par le journalisme aux exigences de l’action politique,il a pris des positions qui, quarante ans après, frappent par leur clairvoyance. Beaucoup des textes où elles s’expriment sont au niveau de ce que la littérature politique a de meilleur. D’autres textes, lyriques ceux-là,rappellent que création et action étaient enracinées dans une adhésion passionnée au monde, qui pour lui avait le visage de la Méditerranée et des terres qui la bordent. (H. G.)

 

SUR LE LIVRE

 

«Toute une génération a découvert Camus à travers ses éditoriaux : qualité d'écriture, noblesse de pensée, objectivité passionnée,Combat imposait un style sans concessions. Le moindre débat mettait alors en cause une conception de l'homme et de l'histoire. Comment vivre? interrogeait Sisyphe. De quel droit tuer? Dans une Europe convulsée, l'Homme révolté condamne à la fois l'amoralisme marchand et Ie Iyrisme révolutionnaire. Attaques,ripostes où la plume a l'éclat meurtri de l'acier ; amitiés brisées où le cœurse déchire. On rêve à Tipasa, aux Noces avec la nature mais Tipasa s'est hérissé de barbelés : l'éternel Été n'est qu'une oasis intérieure. Il reste,dieu merci, le métier d'écrivain et l'amitié : Jean Grenier, Martin du Gard,René Char et d'autres moins illustres.

Méditations fiévreuses de l'adolescent sur L'Envers et l'Endroit des choses, combats du résistant, déchirement de l'Algérien,admirations du lecteur pour ses aînés, tâtonnements à la recherche d'une ligne de vie, les Essais rassemblent les certitudes et les hésitations d'un homme pour qui la politique, l'éthique, l'art et le plaisir n'étaient que les faces multipIes d'une existence en quête de sa forme et de ses sources. «Une œuvre d'homme n'est rien d'autre que ce long cheminement pour retrouver par les détours de l'art les deux ou trois images simples et grandes sur lesquelles le cœur, une première fois, s'est ouvert.»

Roger Quilliot.

 

Introduction par Roger Quilliot ; édition établie et annotée par Roger Quilliot et Louis Faucon.

 

L'Envers et l'Endroit - Noces - Le Mythe de Sisyphe - Lettres à un ami allemand (1943-1944) - Actuelles I, chroniques 1944-1948 - L'Homme révolté - Actuelles II, chroniques 1948-1953 - L'Été - Actuelles III,chroniques algériennes 1939-1958 - Réflexions sur la guillotine - Discours de Suède (1957). Essais critiques : Introduction aux « Maximes » de Chamfort -Avant-propos à « La Maison du peuple », de Louis Guilloux - Rencontres avec André Gide - L'Artiste en prison - Roger Martin du Gard - Sur « Les Îles », de Jean Grenier - René Char. Textes complémentaires d’Albert Camus – Commentaires,notes et variantes.