Err

Citadelles Mazenod L'art en France de la Renaissance aux Lumières

(Code: CITADELLESMAZENODARTFRANCE)
120,00 EUR
Ajouter au Panier
Citadelles Mazenod L'art en  France de la Renaissance aux Lumières



TITRE : L’art en France de la Renaissance aux Lumières

AUTEUR(S) : collectif d’auteurs sous la direction de Michèle-Caroline Heck (Sabine Frommel, PascalGriener, Pascal Julien, Bertrand Rondot, Thierry Versier)

ÉDITEUR : Éditions Citadelles et Mazenod

COLLECTION : L’art et les grandes civilisations, 41ème titre de la collection

ANNÉE : 2011

FORMAT : 25 cm x 31 cm

NOMBRE DE TOMES : 1

NOMBRE DE PAGES : 620

ILLUSTRATIONS : oui, très riche et abondante iconographie très majoritairement couleurs, in et hors texte

RELIURE : pleine toile éditeur, pages de garde couleur, tranchefile

JAQUETTE : oui illustrée couleurs

SIGNET : non

RHODOÏD : non

ÉTAT : très bel état, très propre, sorti de bibliothèque, visiblement non lu, ouvrage bien solide pouvant être consulté sans crainte.

PARTICULARITÉS : sous emboitage illustré à l’identique de la jaquette

THÈMES : arts, arts décoratifs, peinture, sculpture, architecture, ornements, décors

 

 

SUR LE LIVRE

 

Présentation de l’éditeur

 

Du Beau Siècle à celui des Lumières, la création en France se caractérise par l’apparition dans les différents arts d’une nouvelle modernité. À travers les œuvres majeures, en architecture, peinture, sculpture et dans les arts décoratifs, l’enjeu de ce livre est de dégager l’émergence de cette nouvelle culture artistique faite de références à l’Antiquité et à la peinture italienne de la Renaissance, importée à l’aube des Temps modernes par les artistes italiens appelés à la cour de François Ier, et qui, se mêlant à des traditions locales, créent des formes très originales.

 

À côté des lieux emblématiques comme Fontainebleau ou Versailles dans lesquels les différents arts sont associés à la gloire du Roi, de nombreux autres monuments témoignent de la vitalité de la vie artistique et de ses mutations. Primatice, Goujon, Lescot, Vouet, Poussin, Le Vau, Girardon, Le Brun, Jules Hardouin-Mansart, Watteau, Fragonard, Houdon et bien d’autres en sont les acteurs. N’oublions pas Georges de La Tour, Boucher et tant d’autres qui ont participé à l’élaboration de cet art unique. Cette histoire de l’art en France est fondée sur ses grandes figures et sur les grands courants qui en découlent, mais elle s’intéresse aussi à la vie des foyers artistiques, à leur perméabilité à l’Italie ou aux régions septentrionales et aux relations intenses entre Paris et la province. Dans l’évolution des styles qui se dessine ainsi se dégage un modèle que l’on pourrait qualifier de français, qui s’exportera ensuite en Europe.

 

L’iconographie importante de cet ouvrage autorise des regards différenciés sur ces trois siècles d’art. Sa lecture visuelle permet des comparaisons, des rapprochements souvent très éloquents, et fait ressortir que l’évolution des arts est avant tout mouvement. Le textes’attache à situer le contexte, informe, mais parce qu’il est toujours particulièrement ajusté aux œuvres reproduites, il donne également à voir et invite le lecteur à un regard nouveau en situant l’œuvre d’art au centre du discours.

 

On retrouvera au sommaire

 

Le « beau 16ème siècle » (1500-1610)

L’art de bien bâtir, peinture et arts figurés, des imagiers aux sculpteurs, les arts décoratifs

 

Du siècle de Louis XIII au Grand Siècle (1610-1715)

Une architecture à la française, le Grand Siècle de la peinture, les sculpteurs de l’Académie, les arts décoratifs

 

Le siècle des Lumières (1715-1800)

L’architecture et les transformations du goût, une époque de mutations de peinture, le sculpteur artiste, ornement et décor