Err

Colas Breugnon de Romain Rolland illustré par Ansaldi Le chant des Sphères 2T sous étui

(Code: COLASBREUGNONROMAINROLLANDANSALDI)
225,00 EUR
Ajouter au Panier
Colas Breugnon de Romain Rolland illustré par Ansaldi Le chant des Sphères 2T sous étui

TITRE : Colas Breugnon

AUTEUR(S) : Romain Rolland

ÉDITEUR : Plaisir du Livre, Le Chant des Sphères à Nice

ANNÉE : 1972

FORMAT : 20 cm x 27 cm

NOMBREDE TOMES : 2

NOMBREDE PAGES : 184 pages par tome

ILLUSTRATIONS : oui, très belles illustrations couleurs à la manière miniaturiste des enluminures du Moyen-Âge de Ansaldi en hors-texte protégées par serpente, culs-de-lampe, encadrement de type guirlande de couleur bleue sur chaque page

RELIURE  :plein marocain de couleur fauve, plats richement estampés à froid, tranche supérieure dorée, tranchefile, pages de garde couleur, sous emboitage gainé assorti, pièce de titre sur le dos

JAQUETTE : non

SIGNET : non

RHODOÏD : non

ÉTAT : bel état ; petits frottements au niveau des coiffes, du dos et du gainage des emboitages ; propres et solides

PARTICULARITÉS : tirage numéroté, un des 2975 exemplaires (n° 1885)

THÈMES : édition numérotée, littérature, chronique paysanne, Nièvre, ruralité

 

SUR LE LIVRE

 

À cinquante ans, Colas Breugnon, robuste paysan bourguignon du 17ème siècle, croit avoir gagné le droit de souffler un peu. Un pot de vin à sa droite, un cahier et un encrier devant lui, il entreprend de raconter.

Raconter quoi ? Tout, les contes d'autrefois et la vie comme elle est, l'anecdote vécue et les bonnes histoires, au rythme des fêtes et des travaux villageois Le curé de Brèves, aussi fidèle à la dive bouteille qu'au tabernacle. Le berger, le loup et l'agneau, fable lucide sur les petits de ce monde, toujours victimes, même de ceux qui prétendent les protéger... Tout ce qui donne chair à une sagesse rustique, rabelaisienne et lucide.

Écrite en 1913-1914,cette réjouissante chronique de son pays natal, au langage coloré, poétique, truffé d'archaïsmes plaisants, est une pause dans la vie d'écrivain de Romain Rolland, après les années consacrées à Jean-Christophe et à la lutte pacifiste.

Publiée en 1919, elle apparaîtra rétrospectivement, selon l'expression de Gorki, comme « un défi gaulois à la guerre ».

 

Romain Rolland, né à Clamecy (Nièvre) le 29 janvier 1866 et mort à Vézelay le 30 décembre 1944, est un écrivain français, lauréat du prix Nobel de littérature de 1915.

 

D’une culture forgée par la passion de l’art et de la musique (opéra, Michel-Ange, Scarlatti, Lully, Beethoven, amitié avec Richard Strauss) et le culte des héros, il chercha sa vie durant un moyen de communion entre les hommes. Son exigence de justice le poussa à souhaiter la paix « au-dessus de la mêlée » pendant et après la Première Guerre mondiale. Il est animé par un idéal humaniste et la quête d’un monde non violent, par son admiration pour Léon Tolstoï, grande figure de la non-violence, par les philosophies de l’Inde (conversations avec Rabindranath Tagore et Gandhi), l’enseignement de Râmakrishna et Vivekananda, par sa fascination pour ʿAbd-al-Bahāʾ (il y fait référence dans Clerambault), puis par le « monde nouveau » qu'il espérait voir se construire en Union soviétique.