Err

Les cent nouvelles nouvelles du Roy Louis XI Jean de Bonnot

(Code: BONNOT100NOUVELLES)
40,00 EUR
Ajouter au Panier
Les cent nouvelles nouvelles du Roy Louis XI Jean de Bonnot

TITRE : Les cent nouvelles nouvelles de Roy Louis XI

AUTEUR(S) : plusieurs

ÉDITEUR : Éditions d’art Jean de Bonnot

ANNÉE : 1995

FORMAT : 13,5 cm x 20 cm

NOMBRE DE TOMES : 1

NOMBRE DE PAGES : 475

ILLUSTRATIONS : oui, quelques petites illustrations en noir in-texte, illustrations en noir hors-texte, un frontispice, lettrines, un bandeau

RELIURE : plein cuir véritable mouton finissage à la main,  l’or utilisé est titré à 22 carats, tranche supérieure dorée, sur papier vergé filigrané à la forme, pages de garde illustrées

JAQUETTE : non

SIGNET : oui

RHODOÏD : non

ÉTAT : très bel état, irréprochable, ouvrage bien solide pouvant être consulté sans crainte.

PARTICULARITÉS : avec garantie d’authenticité signée par l’éditeur, tirage spécial exemplaire de tête avec signature de l’éditeur, exemplaire n° 368/7000, indisponible chez l’éditeur

THÈMES : livre illustré, littérature, contes, curiosa, érotisme

 

 

SUR LE LIVRE

 

PRÉSENTATION DE L’ÉDITEUR

 

L’éditeur d'art Jean de Bonnot perpétue la tradition des beaux livres reliés plein cuir, tranches de têtes dorées, faits de bon papier vergé et filigrané.

 

Les collections signées Jean de Bonnot font le bonheur des bibliophiles et des amateurs d’ouvrages parfois épuisés ou très anciens,réédités dans les règles de l’art. Chaque volume est unique, avec des décors aux fers gravés et ciselés à la main, des gravures d’époque, des signets,tranchefiles, culs de lampes originaux...

 

Un Jean de Bonnot, c’est aussi le plaisir de lire retrouvé.

 

SUR LE LIVRE

 

Les Cent Nouvelles nouvelles, dites du roi Louis XI, recueil de contes, composés de 1456 à 1461 à la cour du duc de Bourgogne Philippe le Bon, pendant le séjour que fit au château de Genappe le dauphin Louis, fils de Charles VII. Pour distraire les ennuis de l'exil du dauphin, chaque seigneur à son tour faisait un joyeux récit ; dans l'édition publiée en 1486 par Vérard,les Nouvelles portent les noms de ceux qui les contèrent, et celles qui sont attribuées à Monseigneur, sans autre désignation, appartiennent, dit l'éditeur,au dauphin lui-même. Un secrétaire, ajoute la tradition, recueillit et rédigea ces histoires qui égayaient la cour de Bourgogne s'accorde, en effet, à reconnaître aux Cent nouvelles nouvelles un auteur unique, qui recueillit sans doute ses matériaux dans les réunions de Genappe, mais qui donna au livre sa forme et son style. À n'en pas douter, cet auteur est Antoine de La Sale, à qui l'on doit encore « Les quinze joyes du mariage » et « l'Histoire du petit Jehan de Saintré ». Il demeurait à Genappe, et son nom figure dans le recueil même, où se trouvent d'ailleurs les formes de pensée et de style particulières à ses autres ouvrages.

 

VOIR DANS MES ANNONCES EN COURS OU À VENIR DE NOMBREUX AUTRES OUVRAGES AUX ÉDITIONS D’ART JEAN DE BONNOT DONT ENTRE AUTRES

 

EN GRAND FORMAT

 

→ La grande bible de Tours 2 tomes

→ Paris il y a cent ans Auguste Vitu

→ Les contes de Jacob et Wilhelm Grimm (exemplaire de tête)

→ Vie des saints Paul Guérin (exemplaire de tête)

→ Grammaire égyptienne Champollion le Jeune (exemplaire de tête)

→ Les cathédrales de France Auguste Rodin (exemplaire de tête)

→ Histoire de ma fuite des prisons de la République de Venise qu’on appelle les plombs Giacomo Casanova (exemplaire de tête)

→ Les heures d’Anne de Bretagne (exemplaire de tête)

→ Le traité de la peinture de Léonard de Vinci

→ Les paradis artificiels Charles Baudelaire (exemplaire de tête)

→ L’éducation sentimentale Gustave Flaubert (exemplaire de tête)

 

EN FORMAT STANDARD

Me transmettre vos recherches