Les meilleures oeuvres de Marivaux éditions Arc en Ciel 1952-1953 non relié sous emboitage illustr

(Code: LESM0649)
230,00 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Les meilleures oeuvres de Marivaux éditions Arc en Ciel 1952-1953 non relié sous emboitage illustr

TITRE : Les meilleures oeuvres de Marivaux

 

AUTEUR(S) : Pierre Carlet de Marivaux

ÉDITEUR : Éditions Arc en Ciel, Paris

ANNÉE : 1952-1953

 

FORMAT : 16 cm x 22 cm

NOMBRE DE TOMES : 6

NOMBRE DE PAGES : voir détail ci-dessous

 

ILLUSTRATIONS : oui, illustrations couleurs de Paul-Émile Bécat. Les gravures sur cuivre ont été tirées par F. Nourisson sous la direction de l'artiste et enluminées au pochoir par les ateliers Renson Fils. Encadrement stylisé de couleur rose des textes

 

RELIURE : non relié sous chemise souple rempliée puis rigide en demi-reliure avec dos à faux nerfs et fausses pièces de titre et plats cartonnés, carton d'emboitage

JAQUETTE : non

SIGNET : non

RHODOÏD : non

 

ÉTAT : bel état, quelques rousseurs sur les chemises souples, rares marques et frottements sur les cartons d'emboitage, intérieur très propre

 

PARTICULARITÉS : exemplaire n° 449 sur vélin de chiffon des papeteries du Marais, typographie signée D. Viglino

 

THÈMES : édition originale, édition numérotée, littérature, livre illustré, théâtre, érotisme, curiosa

  

L'AUTEUR

Pierre Carlet de Marivaux, parfois appelé Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux mais plus communément Marivaux, né le 4 février 1688 et baptisé le 8 février 1688 à Paris où il est mort le 12 février 1763, est un écrivain français.

Homme solitaire et discret à la personnalité susceptible, longtemps mal compris, il fut un journaliste, un romancier, mais surtout un auteur dramatique fécond qui, amoureux du théâtre et de la vérité, observait en spectateur lucide le monde en pleine évolution et écrivit pour les Comédiens italiens, entre 1722 et 1740, des comédies sur mesure et d’un ton nouveau, dans le langage « de la conversation ». Il est, après Molière, Racine, Pierre Corneille et Musset le cinquième auteur le plus joué par la Comédie-Française.

 

 

L'ILLUSTRATEUR

Paul-Émile Bécat (né le 2 février 1885 – mort le 1er janvier 1960 à Paris) est peintre, graveur et dessinateur français et titulaire d'un premier second grand prix de Rome en 1920.

Il est mieux connu aujourd'hui comme illustrateur de livres érotiques.

Il est élève des peintres Gabriel Ferrier et François Flameng et expose au Salon des artistes français dès 1913. Il se fait connaître par des portraits d'écrivains français.

Membre de la Société coloniale des artistes français, il effectue plusieurs voyage en Afrique et remporte les deux principaux prix africains, le prix pour l'AOF et le prix pour l'AEF, s'imposant comme un bon représentant de l'africanisme.

De retour de voyages au Congo français, au Gabon, et au Soudan, il se spécialise à partir de 1933 dans la technique de la pointe sèche qu'il met au service de textes érotiques et galants.

On lui doit également un jeu de cartes Le Florentin, édité par Les Jarres d'Or à Paris.

Il est l'époux de l'artiste brodeuse Marie Monnier et, par elle, le beau-frère d'Adrienne Monnier, libraire-éditrice et femme de lettres.