Err

1839 Jean-Baptiste Eyriès Voyage pittoresque en Asie et en Afrique Furne gravures géographie récits mémoires

(Code: EYRIESVOYAGEPITTORESQUEASIEAFRIQUE1939)
100,00 EUR
Ajouter au Panier
1839 Jean-Baptiste Eyriès Voyage pittoresque en Asie et en Afrique Furne gravures géographie récits mémoires

VOYAGE PITTORESQUE EN ASIE ET EN AFRIQUE

Résumé général des voyages anciens et modernes

 

Accompagné de cartes et de nombreuses gravures sur acier, d’après les dessins de Jean Boilly

 

Par J.B. Eyriès

Année 1839

À Paris chez Furne et Cie, Libraires-Éditeurs

Demi-reliure avec dos ouvragé, plats cartonnés, tranches jaspées, pages de garde marbrées couleurs, tranchefile, format 18,5x27,5 – 426 pages pour la partie consacrée à l’Asie et 160 pages pour la partie consacrée à l’Afrique, texte sur deux colonnes.

Les cartes ont été dressées par Dufour

 

Thèmes : voyages, récits de voyages, livre ancien, géographie, mémoires

État : bon état, petits frottements de reliure, légers manques de papier sur les tranches des plats et plats, une étiquette collée sur le 1erplat, dos légèrement insolé, rares rousseurs, propre et solide. Je préfère ne pas décoller l’étiquette collée sur le 1er plat et laissez éventuellement le soin de le faire au futur acquéreur

Particularités : une annotation manuscrite sur page de titre (« témoignage de … à … » suivi d’une signature et d’une date (1844) – 1ère édition

 

VOIR DANS MES ANNONCES EN COURS OU À VENIR UN AUTRE OUVRAGE DANS LA MÊME RELIURE

Voyage pittoresque dans les deux Amérique par Alcide d’Orbigny (chez Tenré et Dupuy ; année 1836)

 

(*) Pour la partie consacrée à l’Asie on retrouvera la Sibérie ; les îles Kouriles ; Ieso ; Manche de Tartarie ; le Japon ; îles Loeou-Khieou ; la Corée ; le pays des Mandchoux ; laMongolie ; Si-Youei ; le Tibet ; le Boutan ; la Chine propre ; l’empire  d’Annam ; le Royaume de Siam ; la presqu’île Malaie ; l’Empire birman ; le Népal ; l’Hindoustan ; le Cachemir ; Sindhi ; l’Afghanistan ; Caboul ; le Turkestan ; le Boukharie ; la Perse ; Chirvani ; la Géorgie ; le Caucase ; Mingrelie –Imirethi ; l’Arménie ; l’Asie mineure ; la Syrie ; la Palestine ; l’Arabie

 

(*) Pour la partie consacrée à l’Afrique on retrouvera l’Égypte ; la Nubie ; l’Abyssinie ; les îles Comores ; Madagascar ; île Maurice ; Cafrerie ; le Cap de Bonne-Espérance ; le Congo ; la Guinée ; la Sénégambie ; les îles Açores ; le Soudan ; les oasis ; Tunis ; l’Algérie ; le Maroc

 

(*) les orthographes originelles ont été conservées

 

SUR L’AUTEUR

 

Jean-Baptiste Eyriès, né à Marseille le 24 juin 1767 et mort à Graville près du Havre le 13 juin 1846, est un géographe français.

 

Fils d'un lieutenant de frégate, il vient au Havre à l'âge de cinq ans lorsque son père est nommé commandant de la Marine. Il fait ses études au collège de Juilly, non loin de Paris, puis voyage longuement dans le nord de l'Europe, où il étudie la botanique et la minéralogie. Il mène ensuite plusieurs expéditions commerciales dans différentes parties du monde. Appelé à Paris en 1794 pour faire délivrer son père, incarcéré comme suspect par les autorités révolutionnaires, il s'établit de manière définitive dans la capitale en 1805. Il fréquente des savants tels que Jussieu et Cuvier et collectionne les livres de voyages. En 1821, il devient l'un des fondateurs de la Société de géographie et il est également membre de la Société asiatique. Il est élu membre libre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1839. Victime d'une attaque d'apoplexie en 1844, il meurt deux ans plus tard dans la maison de son frère près du Havre.

 

Jean-Baptiste Eyriès, qui était doué d'une mémoire prodigieuse et parlait neuf langues, a publié plusieurs ouvrages géographiques et a traduit de l'anglais, de l'allemand et des langues scandinaves de nombreux récits de voyageurs et d'explorateurs. Il a contribué également aux Annales des voyages de la géographie et de l'histoire de Conrad Malte-Brun, à la Biographie universelle de Louis-Gabriel Michaud, à l’Encyclopédie moderne de Léon Renier, à l’Encyclopédie des connaissances utiles et à la collection des Costumes, mœurs et usages de tous les peuples. Il est aussi le directeur, avec Conrad Malte-Brun, du Journal des Voyages auquel ils adjoindront Philippe Lasnon de la Renaudière comme collaborateur.