Err

1893 Les marins russes en France alliance franco-russe militaria marine Russie Marius Vachon

(Code: 1893MARINSRUSSESENFRANCE)
100,00 EUR
Ajouter au Panier
1893 Les marins russes en France alliance franco-russe militaria marine Russie Marius Vachon

LES MARINS RUSSES EN France

 

Texte par Marius Vachon avec une préface de E. Melchior de Voüé de l’Académie Française

 

Librairies-Imprimeries Réunies, ancienne Maison Quantin, à Paris

Sans date (peut-être 1ère édition de 1893 ?)

Demi-reliure percaline à coins, plats cartonnés illustrés couleurs, tranchefile, tranche supérieure dorée, format 21x29,5, XVI + 202 pages, pages de garde couleur

Ouvrage illustré de 15 grandes planches en héliotypie et chromotypographie ; 170 dessins dans le texte, d’après nature ; couverture en aquarelle

 

Thèmes : marine, militaria, Russie, alliance franco-russe

État : bon état, dos légèrement passé, petites taches sur couverture, frottements sur 2nd plat, manque une page de garde, papier jauni d’époque, intérieur propre, ouvrage solide pouvant être manipulé sans crainte

 

Intéressant ouvrage très illustré au temps de l’alliance militaire franco-russe.

 

Repères historiques

 

Rappelons que la visite des navires russes venait en réponse à celle que la marine française fit à Cronstadt deux ans auparavant sous le commandement de l’Amiral Gervais.

 

L'arrivée de l'escadre russe à Toulon le 13 octobre 1893 a suscité un grand enthousiasme et de de nombreuses cérémonies officielles dans la ville et aux alentours. L'arsenal de Toulon a participé aux préparatifs des festivités.

 

En octobre 1893, Lyon reçoit la visite de l’escadre russe. Les gouvernements souhaitaient par cette association entre la Marine française et son homologue Russe vaincre l'isolement diplomatique dont souffrait la France depuis sa défaite humiliante de 1870.

 

L'alliance franco-russe était d'abord un accord de coopération militaire signé entre la France et la Russie qui fut en vigueur de 1894 à 1917. Cet accord stipulait que les deux pays devaient se soutenir mutuellement s’ils étaient attaqués par un des pays de la Triple Alliance composée de l'Empire allemand, l'Autriche-Hongrie et le Royaume d'Italie. Au sens large il s'agissait d'une coopération militaire, économique et financière entre les deux puissances.

 

Un premier accord fut conclu de manière non officielle durant l'été 1891 par un échange de lettres entre les ministres des Affaires étrangères, à la suite de quoi une convention militaire secrète fut signée le 17 août 1892 par le général Raoul de Boisdeffre et son homologue russe le général Obroutcheff. Elle prévoyait une mobilisation mutuelle dans les deux pays en cas de mobilisation d'une des puissances de la Triple Alliance. Dans le cadre des premiers accords, une escadre de la marine française se déplace en Russie durant l'été 1891.

 

Durant 16 jours en octobre 1893, la flotte russe rend sa visite à la flotte française à s’arrêtant à Toulon, Paris et Lyon, donnant lieu à de grandes festivités.

 

Après avoir séjourné à Paris, l’escadre russe s’arrête à Lyon le 25 octobre 1893. 

La convention scellant l’Alliance franco-russe fut ratifiée par le tsar Alexandre III le 27 décembre 1893 et le 4 janvier 1894 par le gouvernement français.

 

Au sommaire

 

Cronstadt – Toulon – Organisation des fêtes

L’arrivée de l’escadre russe à Toulon

Les fêtes de Provence

L’arrivée de la délégation de l’Escadre russe à Paris

Le banquet de l’Hôtel de ville

La retraite aux flambeaux

Ma promenade dans Paris

Réceptions officielles et privées à Paris

Les fêtes populaires : le Carrousel

La fête nautique

Le banquet de la Presse

Le feu d’artifice

La représentation de gala à l’Opéra

Le départ de Paris

À Lyon

À Marseille

Le Président de la République à Toulon

Le lancement du « Jauréguiberry »

Les présents

Table des grandes planches