Err

Celtes et Gaulois au 16ème siècle Le développement d’un mythe national Claude-Gilbert Dubois essais littérature

(Code: DUBOISCELTESETGAULOIS)
25,00 EUR
Ajouter au Panier
Celtes et Gaulois au 16ème siècle Le développement d’un mythe national Claude-Gilbert Dubois essais littérature

CELTES ET GAULOIS AU 16ème SIÈCLE

Le développement littéraire d’un mythe national avec l’édition critique d’un traité inédit de Guillaume Postel « de ce qui est premier pour réformer le monde »

 

Claude-Gilbert Dubois, chargé d’enseignement du français à l’Université de Bordeaux III

 

Librairie philosophique J. Vrin à Paris

Collection de Pétrarque à Descartes, tome 28

Année 1972 –205 pages – format 16,5x25 – broché couverture souple

 

Thèmes : histoire, littérature, essais

État : bon état, quelques surlignages au crayon papier en marge, propre et solide

 

Au sommaire

 

Celtes et Gaulois au16ème siècle ; le développement littéraire d’un mythe nationaliste

Introduction ; universalisme européen et nationalisme gaulois (recherches nationales : la rencontre des gaulois ; le maire des belges : les illustrations de Gaule et singularitez de Troye)

L’épanouissement de la mystique nationale (Guillaume du Bellay : l’épitome de l’Antiquité des Gaules ; Robert Céneau : Gallica Historia ; Jean Picard (de Toutry) : de Prisca celtopaedia ;de la mythologie à l’idéologie mystique : le « système » de Guillaume Postel ; dans le sillage de Guillaume Postel : la Galliade de Guy Le Fèvre de la Borderie)

La vulgarisation des mythes concernant la Gaule (de gallorum imperio d’Étienne Forcadel, et autres témoignages : un épitomé de la légende gauloise et son utilisation dans les temps de la Ligue : l’histoire de l’Estat et République des Druides de Noël Taillepied ; bilan)

Le mythe des gaulois aux prises avec la critique (la mise en cause des faux d’Annius ; Les Protestants face au mythe gaulois ; le développement des recherches historiques

 

Guillaume Postel « de ce qui est premier pour réformer le monde »

Édition critique d’après le manuscrit autographe conservé à la Bibliothèque Nationale avec introduction et note