Err

À la baïonnette n°1 du 23 janvier 1915 journal satirique Henriot

(Code: ALABAÏONNETTENUMERO123JANVIER1915HENRIOT)
35,00 EUR
Ajouter au Panier
À la baïonnette n°1 du 23 janvier 1915 journal satirique Henriot

TITRE : À la baïonnette !!!

AUTEUR(S) : rédacteur en chef Henriot

ANNÉE : 1915 (23 janvier 1915)

FORMAT : 22 cm x 31 cm

NOMBRE DE REVUES : 1

NOMBRE DE PAGES : 16

ILLUSTRATIONS : oui, très illustré, en couleurs et en noir, in et hors-texte

RELIURE : agrafé

JAQUETTE : non

SIGNET : non

RHODOÏD : non

PARTICULARITÉS : n°1

ÉTAT : bon état, quelques petites taches

THÈMES : WWI, première guerre mondiale, revue, caricatures, histoire, journaux satiriques

 

ÉGALEMENT DISPONIBLE LE N°2 DE LA REVUE (23 JANVIER 1915)

 

SUR LA REVUE

 

La Baïonnette est un hebdomadaire satirique français qui parut de 1915 à 1920.

 

Ce périodique fut créé à l’origine sous le nom de « À la baïonnette » le 23 janvier 1915 par le caricaturiste Henri Maigrot, dit « Henriot », collaborateur de « L'Illustration » et père d'Émile Henriot. Au début, Henriot fournit l’essentiel des dessins, durant 24 numéros, jusqu’au 3 juillet. Le prix est de 15 centimes pour 16 pages illustrées au format 31 × 22 cm.

 

Il tire son nom de la baïonnette et de l'expression « charger à la baïonnette »,la charge était d'ailleurs son activité favorite puisque ce périodique,distribué aux poilus, se moquait de la « bêtise » des Allemands, ridiculisant par des caricatures le Kaiser Guillaume II ou le Kronprinz Guillaume de Prusse.

 

Le magazine changea d'éditeur le 8 juillet 1915 et commença une nouvelle série,puis le mois suivant, à compter du 13 août, s'appela « La Baïonnette ».« L’Édition française illustrée » se charge de l'impression-vente, le siège parisien est au 8 boulevard des Capucines. Vendu d'abord 20 centimes, le prix passe ensuite à 25 centimes. La maquette, la férocité de certains dessins,ainsi que le choix des dessinateurs, rappellent « L'Assiette au beurre ».

 

Le siège passe ensuite au 30, rue de Provence à Paris. Le dernier numéro, le 250,sort le 22 avril 1920.

 

Ce support participait à la politique de soutien du moral des Français pendant la Première Guerre mondiale.

 

Henri Maigrot, né le 13 janvier 1857 à Toulouse, mort le 10 août 1933 à Nesles-la-Vallée, est un littérateur, dessinateur et caricaturiste français connu sous le pseudonyme d’Henriot ou de Pif.

 

Le 1er avril 1899, il succède à Pierre Véron en tant que directeur du journal « Le Charivari » puis remplace Draner à « L'Illustration », où il collaborera jusqu'en 1931. Il fournit également des dessins au « Triboulet »,au « Journal amusant », au « Bon Vivant », au « Pèlerin »et à « l'Almanach Vermot ».

 

Le 23 janvier 1915 il crée le journal satirique « À la baïonnette ».