Err

Albrecht Dürer Oeuvre gravé Musée du Petit Palais 1996

(Code: ALBRECHTDUREROEUVREGRAVE)
60,00 EUR
Ajouter au Panier
Albrecht Dürer Oeuvre gravé Musée du Petit Palais 1996

TITRE : Albrecht Dürer l’œuvre gravé

AUTEUR (S) : collectif d’auteurs

ÉDITEUR : Paris Musées

ANNÉE D’ÉDITION : 1996

FORMAT : 24 cm x 30 cm

NOMBRE DE TOMES : 1

NOMBRE DE PAGES : 316

ILLUSTRATIONS : riche et abondante iconographie en noir, in et hors-texte

RELIURE : broché, couverture souple illustrée

JAQUETTE : non

RHODOÏD : non

SIGNET : non

ÉTAT : bel état, propre et solide.

THÈMES : arts, gravure, dessins, catalogue, expositions, monographie, Renaissance, moyen âge, Allemagne

PARTICULARITÉS : le livre est recouvert

 

SUR LE LIVRE

 

Catalogue de l’exposition qui s’est tenue au musée du Petit Palais à Paris du 4 avril au 21juillet 1996.

 

Peintre et dessinateur, théoricien d’art et graveur sur bois et sur cuivre, Dürer(1471-1528) est sans conteste l’un des plus grands créateurs de l’art allemand.

 

C’est dans le domaine de la gravure que son existence artistique prend une signification universelle et irremplaçable : la perte de son œuvre gravé ne rendrait pas seulement incompréhensible l’évolution de cette forme d’expression mais aveuglerait toute notre modernité dans son appréhension d’elle-même et de ses origines.

Le musée du Petit Palais, conservant la quasi-totalité des burins et des bois de Dürer, a pu étudier et présenter cet exceptionnel ensemble qui sa déploie depuis la précoce et fulgurante Apocalypse (1498) jusqu’à l’apothéose sublime du Chevalier(1513) et la Melencolia I (1514) avant que l’artiste ne mette alternativement son génie au service de l’Empire et de la Réforme, tout juste close.

 

Albrecht Dürer, né le 21 mai 1471 à Nuremberg (Saint-Empire), où il est mort le 6 avril 1528, est un dessinateur, graveur et peintre allemand également connu comme théoricien de la géométrie et de la perspective linéaire. Il signe« Albertus Dürer Noricus », « Dürer Alemanus » ou encore le plus souvent de son monogramme. Quand il est nécessaire de le différencier de son père Albrecht Dürer l'Ancien, beaucoup moins célèbre, on dit « Albrecht Dürer le Jeune » (en allemand : « Albrecht Dürer der Jüngere »).