Blaise Pascal pensées sur la religion et sur quelques autres sujets éditions du Luxembourg numéro

(Code: BLAI1019)

Envoyer à un ami
60,00 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Blaise Pascal pensées sur la religion et sur quelques autres sujets éditions du Luxembourg numéro

TITRE : Pensées sur la religion et sur quelques autres sujets


AUTEUR(S) : Blaise Pascal, introduction de Louis  Lafuma


ÉDITEUR : Éditions du Luxembourg


ANNÉE : 1951


FORMAT : 16,5 cm x 22,5 cm


NOMBRE DE TOMES : 3


NOMBRE DE PAGES : 556 – 206 - 325


ILLUSTRATIONS : 3 illustrations en noir et blanc en frontispice de chaque volume


RELIURE : broché


JAQUETTE : non


SIGNET : non


RHODOÏD : non


ÉTAT : très bon état, quelques taches sur les dos, plats savetés,  dos insolés, intérieurs très bien, ouvrages solides pouvant être manipulés sans crainte


PARTICULARITÉS : non coupé, tirage à 2000 exemplaires dont 1850 sur bouffant numérotés de 151 à 2000 : exemplaire n° 159


THÈMES : littérature, philosophie, religion, études littéraires


SUR LES LIVRES 


L’ensemble est composé de 3 tomes.


Tome 1 : textes (les papiers classés de la Copie ; les papiers non classés de la Copie ; les papiers non enregistrés par la Copie)


Tome 2 : notes






 


Tome 3 : documents (documents sur la vie de Pascal ; documents sur les Pensées ; documents sur le Recueil Original, la Copie 9203 et diverses éditions)






SUR L’AUTEUR


Blaise Pascal, né le 19 juin 1623 à Clairmont (aujourd'hui Clermont-Ferrand) en Auvergne, mort le 19 août 1662 à Paris, est un mathématicien, physicien, inventeur, philosophe, moraliste et théologien français.


Enfant précoce, son père l'éduque. Les premiers travaux de Pascal concernent les sciences naturelles et appliquées. Il contribue de manière importante à l’étude des fluides. Il a clarifié les concepts de pression et de vide, en étendant le travail de Torricelli. Pascal a écrit des textes importants sur la méthode scientifique.


À 18 ans, en 1641, il invente la première machine à calculer et après trois ans de développement et 50 prototypes, il la présente à ses contemporains en la dédiant au chancelier Séguier. Dénommée machine d’arithmétique, puis roue pascaline et enfin pascaline, il en construisit une vingtaine d'exemplaires dans la décennie suivante.


Mathématicien de premier ordre, il crée deux nouveaux champs de recherche majeurs : tout d’abord il publie un traité de géométrie projective à seize ans ; ensuite il développe en 1654 une méthode de résolution du « problème des partis » qui, donnant naissance au cours du 18ème siècle au calcul des probabilités, influencera fortement les théories économiques modernes et les sciences sociales.


Après une expérience mystique qu'il éprouva à la suite d'un accident de carrosse en octobre 1654, il se consacre à la réflexion philosophique et religieuse. Il écrit pendant cette période Les Provinciales et les Pensées, ces dernières n’étant publiées qu’après sa mort qui survient deux mois après son 39ème anniversaire, alors qu’il a été longtemps malade (sujet à des migraines violentes en particulier).


07/01/2015


Blaise Pascal pensées sur la religion et sur quelques autres sujets éditions du Luxembourg numérotée sur bouffant philosophie littérature