Charles Baudelaire Les fleurs du mal illustrées par Georges Cornélius

(Code: BAUDELAIREFLEURSDUMA)
60,00 EUR
Ajouter au Panier
Charles Baudelaire Les fleurs du mal illustrées par Georges Cornélius

TITRE : Les fleurs du mal

AUTEUR(S) : Charles Baudelaire

ÉDITEUR : Éditions Colbert

COLLECTION : Œuvres de Baudelaire

ANNÉE : 1951

FORMAT : 19 cm x 23 cm 

NOMBRE DE TOMES : 1

NOMBRE DE PAGES : 264

ILLUSTRATIONS : oui, 16 illustrations couleurs hors-texte de Georges Cornélius reproduites en phototypie par Duval et coloriées au pochoir par Vairel successeur de Saudé, la vignette de la couverture a été gravée sur bois par Roger Boyer

RELIURE : demi-reliure, plats cartonnés marbrés de couleur violette assortis au dos, dos à 4 nerfs  avec titre et auteur en caractères dorés,pages de garde marbrée dans les tons vert-jaune

JAQUETTE : non

SIGNET : non

RHODOÏD : non

PARTICULARITÉS : tirage à 1315 exemplaires ;exemplaire n° 867 sur Alfa des Papeteries du Marais

ÉTAT : bel état, griffures sur un des nerfs,  intérieur et reliure très propres, ouvrage bien solide pouvant être manipulé sans crainte

THÈMES : édition numérotée,littérature, poésie

 

N’HÉSITEZ PAS À ME SOLLICITER POUR DES INFORMATIONS OU PHOTOGRAPHIES COMPLÉMENTAIRES

 

LES TRACES BLANCHES SUR LES PHOTOGRAPHIES PEUVENT ÊTRE DUES À LA LUMIÈRE ET/OU AU FLASH

 

 

DÉTAIL DU LIVRE

« au poète impeccable, au parfait magicien ès lettres françaises, à mon très cher et très vénéré Maître et Ami Théophile Gautier, avec les sentiments de la plus profonde humilité je dédie ces fleurs maladives ». Charles Baudelaire

 

Il s’agit du tome 1 des Œuvres qui en comptent 5 au total (les autres tomes sont proposés à la vente individuellement).

 

On retrouvera

 

Spleen et Idéal ;Tableaux parisiens ; Le vin ; Fleurs du mal ; Révolte ; La mort ; Pièces condamnées

 

SUR L’ILLUSTRATEUR

Jean-Georges Cornélius, né le 23 janvier 1880 à Strasbourg et mort le 3 juin 1963 à Ploubazlanec dans les Côtes-d'Armor, est un peintre français.

Élève de Gustave Moreau, puis de Luc-Olivier Merson, il a réalisé une peinture à la fois mystique et allégorique. Il sera profondément marqué par sa conversion au catholicisme en 1931. Il fut également un illustrateur des poèmes de Baudelaire et d'Oscar Wilde. À partir de 1940, il vécut retiré en Bretagne à Ploubazlanec.

Son petit-fils Jean-Nicolas Cornelius est également peintre.

 

SUR LES FLEURS DU MAL

Les Fleurs du mal sont un recueil de poèmes de Charles Baudelaire, englobant la quasi-totalité de sa production en vers, de 1840 jusqu'à sa mort survenue fin août 1867.

Publié le 25 juin 1857, le livre scandalise aussitôt la société contemporaine, conformiste et soucieuse de respectabilité. Couvert d'opprobre, son auteur subit un procès retentissant. Le jugement le condamne à une forte amende, réduite sur intervention de l'Impératrice ; il entraîne la censure de six pièces jugées immorales. De 1861 à 1868, l'ouvrage est réédité dans trois versions successives, enrichies de nouveaux poèmes ; les pièces interdites paraissent en Belgique. La réhabilitation n'interviendra que près d'un siècle plus tard, en mai 1949.

C'est une œuvre majeure de la poésie moderne. Ses 163 pièces rompent avec le style convenu, en usage jusqu'alors. Elle rajeunit la structure du vers par l'usage régulier d'enjambements, de rejets et de contre-rejets. Elle rénove la forme rigide du sonnet. Elle utilise des images suggestives en procédant à des associations souvent inédites, tel l'« Ange cruel qui fouette des soleils » (Le Voyage). Elle mêle langage savant et parler quotidien.

Elle diffère d'un recueil classique, où souvent le seul hasard réunit des poèmes généralement disparates. Ceux-ci s'articulent avec méthode et selon un dessein précis, pour chanter avec une sincérité absolue :

→ la souffrance d'ici-bas, conçue comme une conséquence de la finitude humaine impliquant une nécessaire expiation, selon une conception toute chrétienne ;

→ le dégoût du mal - et souvent de soi-même ;

→ l'obsession de la mort ;

→ l'aspiration à un monde idéal, accessible par de mystérieuses correspondances.

Nourrie de sensations physiques que la mémoire restitue avec acuité, elle exprime une nouvelle esthétique où l'art poétique juxtapose la palette mouvante des sentiments humains et la vision lucide d'une réalité parfois triviale à la plus ineffable beauté. Elle exercera une influence considérable sur des poètes ultérieurs aussi éminents que Paul Verlaine, Arthur Rimbaud et Stéphane Mallarmé.

 

DÉTAIL DES TOMES DE LA COLLECTION DISPONIBLES

 

TOME 1 : Les fleurs du mal illustrées par Georges Cornélius

TOME 2 : Les paradis artificiels, La Fanfarlo, illustrés par Hertenberger

TOME 3 : Petits poèmes en prose,Journaux intimes, illustrés par Sarluis

TOME 4 : Histoires extraordinaires illustrées par Fouqueray

TOME  5 :Nouvelles histoires extraordinaires illustrées par Fouqueray