Constantin Guys fou de dessin grand reporter 1802-1892 Pierre Duflo Éditions Arnaud Seydoux journal

(Code: CONS0836)

Envoyer à un ami
50,00 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Constantin Guys fou de dessin grand reporter 1802-1892 Pierre Duflo Éditions Arnaud Seydoux journal

TITRE : Constantin Guys fou de dessin grand reporter 1802-1892


AUTEUR(S) : Pierre Duflo


ÉDITEUR : Éditions Arnaud Seydoux


ANNÉE : 1988


FORMAT : 31 cm x 24 cm (à l’italienne)


NOMBRE DE TOMES : 1


NOMBRE DE PAGES : 347


ILLUSTRATIONS : oui, très nombreuses illustrations en noir et en couleurs, 336 au total + 6 cartes


RELIURE : pleine toile de couleur bordeaux, titre auteur en caractères blancs sur le dos, tranchefile, pages de garde couleurs,


JAQUETTE : oui, illustrée d’un portrait de Constantin Guys sur le 1er plat par Manet


SIGNET : non


RHODOÏD : non


ÉTAT : très bel état, le carton d’emboitage est en état d’usage


PARTICULARITÉS : sous carton d’emboitage illustré à l’identique du 1er plat de la jaquette recouvert d’un cellophane


THÈMES : voyages, dessins, militaria, second empire, Napoléon III, journalisme, monographie, arts


 


PRÉSENTATION


Constantin Guys fut le premier Grand Reporter au monde: au milieu du siècle dernier, ce dessinateur français (1802-1892) fut envoyé par un magazine d'actualité londonien en Europe et en Orient pour couvrir les évènements, grâce à ses dessins.


C'est une grande première en matière de journalisme et d'actualité. L'effet est considérable pour l'époque, c'est la naissance d'une nouvelle ère journalistique.


Il travaillera 18 ans pour Londres d'où il sera envoyé en grand Reportage pour les évènements de 1848 à Paris, en Espagne, en Italie, en Orient, en Crimée (...).


Ami de Baudelaire, Nadar et Gavarni, il fréquente les salons littéraires et artistiques où ses dessins sont appréciés par Delacroix, Manet...


On retrouvera au sommaire


PREMIÈRE PARTIE : CONSTANTIN GUYS HOMME SINGULIER


Préface de Claude Pichois


1 - Le peintre de la vie moderne (deux écrits majeurs)


Baudelaire


Nadar


2 – À la recherche de C.G. (esquise d’une biographie)


a)    1802-1842 un parcours sans éclat (enfance ; adolescence ; la Grèce ; les dragons)


b)    1843-1860 dix-huit années de journalisme


The illustrated London News ; Gavarni à Londres ; de l’Empire à la République ; l’Orient ; la guerre de Crimée ; la rue d’Aumale ; l’Espagne ; le monde illustré ; la mort d’Ingram ; Rome ; l’Italie ; la rue de Provence ; l’hospice Dubois.


Avec 57 documents (dessins, photographies, cartes)


DEUXIÈME PARTIE : LA GUERRE DE CRIMÉE REPORTAGE


1 – 1854 : l’espoir déçu d’une victoire facile


a)    Décembre 1853 : Constantinople


b)    Janvier-mars 1854 : la guerre sur le Danube (Schumla, vers Kalafat, Kalafat, retour par Schulma


c)     Mars-avril 1854 : Grèce et Dardanelles (Athènes, Gallipoli)


d)    Avril-septembre 1854 : Constantinople (renfort kurde, les anglais, les français, prisonniers russes, les turcs)


e)    Octobre-décembre 1854 ; Crimée (Balaklava port des anglais, desserte des camps anglais, le camp anglais, le camp français, le camp turc, présence de l’ennemi, bataille de Balaklava, bataille d’Inkermann, transport des blessés)


f)      Décembre 1854 : Constantinople (le sultan à l’ambassade, projet d’un hôpital)


2 – le siège de Sébastopol, carte commentée


3 – le dur hiver – la longue attente devant Sébastopol


a)    Janvier-avril 1855 : Crimée (le dur hiver, blessés et malades, mise en place d’une voie ferrée, le camp anglais, le camp français, l’attente devant Sébastopol, le printemps à Balaklava)


b)    Mai 1855 : Constantinople (rencontres diverses)


c)     Juin-juillet 1855 : Crimée (convoi funèbre de Lord Raglan, excursions aux alentours, dernières rencontres à Balaklava)


  


d)    Août 1855 : retour via l’Égypte (Constantinople, Alexandrie)


4 – la guerre de Crimée et la photographie


 


5 – bibliographie


 


6 – index


 


7 – table des illustrations


Avec 164 dessins et commentaires de Constantin GUYS parus dans The Illustrated London News


A noter, deux textes importants inclus dans la première partie biographique :


1 - Le peintre de la vie moderne de Charles BAUDELAIRE (Le Figaro, 26 et 29 novembre, 3 décembre 1863)


2 - Le peintre de la vie moderne de NADAR (Le Figaro, 15 mars 1892)


12/08/2014