Dictionnaire de l’ameublement et de la décoration depuis le 13ème siècle jusqu’à nos jours H

(Code: DICT0993)

Envoyer à un ami
300,00 EUR
(-16,67%) 250,00 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Dictionnaire de l’ameublement et de la décoration depuis le 13ème siècle jusqu’à nos jours H

TITRE : Dictionnaire de l’ameublement et de la décoration depuis le 13ème siècle jusqu’à nos jours


AUTEUR(S) : Henry Havard


ÉDITEUR : Éditions des Librairies-Imprimeries Réunies ; ancienne maison Quantin


ANNÉE : sans date (fin 19ème cul-de-lampe avec année 1894 inscrite)


FORMAT : 22 cm x 32 cm


NOMBRE DE TOMES : 4


NOMBRE DE PAGES : VII + 5633 pages (voir détail par tome ci-dessous)


ILLUSTRATIONS : oui, très riche et abondante iconographie, 3657 figures en noir dans le texte, 256 planches en noir et en couleurs (chromolithographies) hors texte.  Détails ci-dessous


RELIURE : demi-reliure cuir de couleur verte, dos lisse avec titre auteur et tomaison en caractères dorés, plats cartonnés marbrés de couleur assortie au dos, pages de garde couleurs marbrées.


JAQUETTE : non


SIGNET : non


RHODOÏD : non


           


ÉTAT : bon état,   un mors fendu sur 3 cm pour le tome 4, liaison du 2nd plat-dos du tome 2 très fragilisée, rares frottements de reliure, intérieurs très propres


PARTICULARITÉS : texte sur deux colonnes


THÈMES : livres illustrés, livres anciens, dictionnaire, arts décoratifs


SUR LES LIVRES 


Ouvrage couronné par l’Académie des Beaux-Arts, et honoré des souscriptions du Ministère de l’Instruction Publique, de l’Administration des Beaux-Arts, du Ministère du Commerce et de la ville de Paris.


Publié en 1890, cet ouvrage traite de l'ensemble des thèmes relatifs à l'ameublement et à la décoration. Il comporte de nombreuses définitions et références artistiques et constitue un support dans la connaissance et l'analyse des objets et des lieux par les amateurs et les professionnels


Cet ensemble est largement illustré (3657 figures en noir dans le texte) et 256 planches hors texte dont certaines couleurs (chromolithographies).



TOME 1


De A comme Abaisse à C comme Cytise


VII pages de préface


1150 pages


810 figures


64 planches hors texte


TOME 2


De D comme Dabouis à H comme Hydrocérame


1379 pages


963 figures


64 planches hors texte


TOME 3


De I comme Ianthin à O comme Ozier


1354 pages


898 figures


64 planches hors texte


TOME 4


De P comme Paalle à Z comme Zurichoise


1750 pages


986 figures


64 planches hors texte








SUR L’AUTEUR


HAVARD, Henry


(5 septembre 1838, Charolles [Saône-et-Loire] – 31 octobre 1921, Paris)


Auteur(s) de la notice : FROISSART PEZONE Rossella


Profession ou activité principale


Inspecteur des Beaux-Arts


Autres activités


Historien de l'art, critique


Sujets d'étude


Histoire de l'art hollandais (XVIe-XVIIe siècles), histoire des arts décoratifs et des styles (XIIe-XIXe siècle)


Carrière


1871 : participation active à la Commune (Havard fait partie de la garde nationale parisienne) ; exil d'abord en Belgique puis en Hollande


1879 : amnistié, revient en France ; aurait bénéficié cette même année d'une mission en Hollande


1881 : chevalier de la Légion d'honneur


1883 : président du jury de la classe 24 (Ameublement) à l'Exposition internationale d'Amsterdam


1885 : membre du jury d'admission pour l'Exposition internationale d'Anvers ; nommé membre du Conseil supérieur des Beaux-Arts en remplacement d'Edmond About


1887 : inspecteur des Beaux-Arts


1889 : inspecteur général de l'Exposition décennale des beaux-arts à l'Exposition universelle ; officier de la Légion d'honneur et de l'Instruction publique


1894 : nommé inspecteur général des Beaux-Arts ; voyage en Espagne


1895 : mission au grand-duché de Luxembourg afin de conseiller le gouvernement sur l'érection d'un monument national


1909 : commandeur de l'ordre d'Orange-Nassau


1917 : admission à la retraite ; nommé inspecteur général honoraire des Beaux-Arts


Étude critique


Originaire de Bourgogne, Henry Marie Alexandre Havard est le fils de Joseph-Louis Havard, notable charollais impliqué dans la vie politique de son département et passionné d'histoire locale. La famille Havard s'installe à Paris à partir de 1844 mais, malgré la brièveté des années bourguignonnes, Henry témoignera toujours un fort attachement à sa région : il séjournera régulièrement à Charolles et, à la fin de sa vie, il offrira à sa ville quelques œuvres d'art tandis que Mâcon bénéficiera du legs de sa bibliothèque, riche de huit mille volumes et d'archives personnelles (l'ensemble est malheureusement inaccessible à ce jour).


Les quelques notices biographiques concernant Havard mentionnent des études classiques, sans toutefois en préciser la teneur. Une carrière commencée dans l'industrie papetière est interrompue par les événements de 1870 : déjà partisan des idées républicaines pendant le Second Empire, il est, pendant la Commune, commandant dans la garde nationale et, ayant été condamné à mort, est contraint à l'exil. Suivent alors des années de voyages, d'abord en Belgique, puis en Hollande, peut-être en Allemagne, pendant lesquelles Havard se tourne vers la littérature, la critique d'art et le journalisme. Il est le correspondant, entre autres, du Siècle et du Temps et, rentré en France grâce à l'amnistie de 1879, collabore à de nombreux périodiques dont la Gazette des Beaux-Arts et la Revue de l'art ancien et moderne. Ces premiè