Ernest Denis Fin de l’indépendance Bohême 2 tomes

(Code: BOHEMERNESTDENIS)
125,00 EUR
Ajouter au Panier
Ernest Denis Fin de l’indépendance Bohême 2 tomes

TITRE : Fin de l’indépendance Bohême

AUTEUR(S) : Ernest Denis, ancien élève de l’École Normale Supérieure, Professeur à la Faculté de Lettres de Bordeaux

ÉDITEUR : Éditions Armand Colin et Cie à Paris

ANNÉE : 1890

FORMAT : 15,5 cm x 24 cm

NOMBRE DE TOMES : 2

NOMBRE DE PAGES : voir détail ci-dessous

ILLUSTRATIONS : sans

RELIURE : demi-reliure, dos toilé de couleur grenat avec titre en caractères dorés et liserets, plats cartonnés jaspés

JAQUETTE : non

SIGNET : non

RHODOÏD : non

PARTICULARITÉS : bien complet de ses 2 tomes

ÉTAT : bon état, coiffe inférieure du tome 1 assouplie, frottements sur les tranches des plats, sans rousseur,intérieurs propres, ouvrages bien solides pouvant être manipulés sans crainte

THÈMES : livres anciens, histoire, Europe Centrale, Moravie

 

SUR LES LIVRES

 

L’ensemble est constitué de 2 tomes.

 

TOME 1 : Georges de Podiébrad – Les Jagellons

 

VI+ 433 pages

 

On retrouvera au sommaire

 

LIVRE PREMIER :GEORGES DE PODIÉBRAD – FIN DE LA PÉRIODE HUSSITE

 

→ La Bohême au milieu du 15ème siècle

→ Georges de Podiébrad, capitaine général du royaume

→ PieII et l’abolition des compactats

→ La ligue des Seigneurs et Mathias Corvin

 

LIVRE DEUXIÈME : LES JAGELLONS

 

→ Fin des guerres hussites

→ Les luttes constitutionnelles en Bohême sous la dynastie des Jagellons

→ Les frères Bohêmes

→ Fin de la dynastie des Jagellons

 

TOME 2 : les premiers Habsbourgs – la défenestration de Prague

 

563 pages

 

On retrouvera au sommaire

 

LIVRE PREMIER : Ferdinand 1er

 

→ Établissement de la dynastie autrichienne en Bohême

→ La défaite des villes

→ Ferdinand et l’hérésie

 

LIVRE DEUXIÈME : les débuts de la réaction catholique

 

→ La Diète de 1575

→ Les préludes de la crise

 

LIVRE TROISIÈME : l’insurrection

 

→ La lettre de Majesté

→ La défenestration de Prague

→ Conclusion

 

SUR ERNEST DENIS

 

Ernest Denis, né le 3 janvier 1849 à Nîmes (Gard), mort à Paris le 4 janvier 1921, est un historien français, spécialiste de l'Allemagne et de la Bohême. Il a joué un rôle important dans la fondation de l'État tchécoslovaque en 1918. Avec Louis Léger il peut être considéré comme le meilleur historien français du monde slave au début du 20ème siècle.

 

À sa mort, le gouvernement tchécoslovaque a acheté son domicile parisien de la rue Michelet afin d'y installer l'Institut d’études slaves nouvellement créé.