Err

Francisco Goya Los Caprichos Éditions d'art Jean de Bonnot eaux-fortes

(Code: GOYALOSCAPRICHOSDEBONNOT)
235,00 EUR
(-48,94%) 120,00 EUR
Ajouter au Panier
Francisco Goya Los Caprichos Éditions d'art Jean de Bonnot eaux-fortes

TITRE : Los Caprichos

AUTEUR(S) : don Francisco Goya y Lucientes

ÉDITEUR : éditions d’art Jean de Bonnot

ANNÉE : sans mention

FORMAT : 45 cm x 31 cm

NOMBRE DE TOMES : 1

NOMBRE DE PAGES : non paginé (1 page + 80 planches)

ILLUSTRATIONS : oui, 80 planches en noir.

RELIURE : non relié, sous coffret d’emboitage toilé de couleur noire

JAQUETTE : non

SIGNET : non

RHODOÏD : non

PARTICULARITÉS : recherché, peu courant, l’ensemble des gravures est protégé par un papier de type soie

ÉTAT : très bel état

THÈMES : livres anciens, livres illustrés, arts, Espagne, gravures

 

SUR LE LIVRE

 

Figure au dos de chaque gravure

« GARANTIE : nous garantissons, à toutes fins de lois, que cette épreuve est tirée directement sur la gravure originale de Goya et non en partant d’un « bromure » ou d’une reproduction »


Los caprichos (Les Caprices, terme qui signifie « fantaisie ») est une série de 80 gravures du peintre espagnol Francisco de Goya, consistant en une satire de la société espagnole de la fin du 18ème siècle, surtout de la noblesse et du clergé.


Il emploie une technique mixte d'eaux-fortes, d'aquatinte et de pointesèche. Il déforme exagérément les physionomies et les corps des sujetsreprésentant les vices et la stupidité humaine, leur donnant un aspect bestial.


Goya, proche des Lumières, partageait leurs réflexions sur les défauts dela société de son époque. Il s'opposait ainsi au fanatisme religieux, aux superstitions, à l'Inquisition, à certains ordres religieux, et aspirait à des lois plus justes et à un nouveau système d'éducation. Ses gravures sont marquées par une critique humoristique et sans pitié de ces failles. Conscient du risque qu'il encourait et pour se protéger, il donna à certaines gravures des titres imprécis, en particulier pour celles critiquant l'aristocratie ou le clergé, ou ordonna d'autres de manière illogique. Quoi qu'il en soit, ses contemporains comprirent que les gravures, y compris les plus ambiguës, étaient une satire directe de sa société et également de personnages concrets, même sil'artiste a toujours nié ce dernier aspect.


Les Caprichos ont influencé plusieurs générations d'artistes et de mouvements aussi divers que le romantisme français, l'impressionnisme,l'expressionnisme ou encore le surréalisme. Dugald Sutherland MacColl et André Malraux ont considéré Goya comme l'un des précurseurs de l'art moderne, du fait des innovations et ruptures des Caprices.