Georges Reverdy les routes de France au 19ème siècle Presses de l’École Nationale des Ponts et

(Code: GEOR0906)
60,00 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Georges Reverdy les routes de France au 19ème siècle Presses de l’École Nationale des Ponts et

TITRE : Les routes de France du 19ème siècle


AUTEUR(S) : Georges Reverdy


ÉDITEUR : Presses de l’École Nationale des Ponts et Chaussées


ANNÉE : 1993


FORMAT : 26 cm x 37 cm


NOMBRE DE TOMES : 1


NOMBRE DE PAGES : 263


ILLUSTRATIONS : oui, nombreuses illustrations en noir et blanc et en couleurs (anciens documents, cartes, photographies, etc …)


RELIURE : pleine toile de couleur violette, pages de garde en noir, tranchefile


JAQUETTE : oui illustrée couleurs sur le 1er plat


SIGNET : non


RHODOÏD : non


ÉTAT : bel état, petites traces sur la 1ère page de titre sinon intérieur irréprochable, ouvrage bien solide pouvant être manipulé sans crainte


THÈMES : histoire, routes, transports, réseau routier, transports


SUR LE LIVRE


 


Siècle des chemins de fer, le XIXe siècle fut aussi celui pendant lequel s'est construit l'essentiel de notre réseau routier. La moitié des routes nationales, ex-royales ou impériales, datent de cette époque, qu'elles aient été alors ouvertes pour la première fois ou qu'elles aient remplacé des tracés du XVIIIe siècle aux caractéristiques insuffisantes. En même temps qu'elles, la grande majorité des routes départementales, d'une longueur aussi importante, et la quasi-totalité des chemins vicinaux ont été construits pendant ce siècle, si bien qu'aujourd'hui, en dehors des autoroutes, on roule encore, la plupart du temps, sur des routes construites au XIXe siècle.


G. Reverdy nous fait découvrir ici l'histoire de beaucoup de ces routes que nous parcourons sans toujours les connaître.


A travers de remarquables illustrations d'époque et s'appuyant sur de nombreux documents d'archives il nous présente, dans un récit émaillé de multiples anecdotes, l'origine de ces voies, les difficultés rencontrées pour leur tracé et leur construction et les travaux remarquables auxquels ont donné lieu leur réalisation.


Il nous permet également de connaître tous ceux qui, ministres, ingénieurs, entrepreneurs ou cantonniers, ont créé et entretenu cet immense patrimoine qui demeure la trame de notre vie quotidienne.


Articulé sur l'histoire d'un siècle qui fut celui de l'industrialisation et des grands chantiers, le présent ouvrage constitue un chapitre passionnant de l'histoire des voies et communications qui prend place à côté de celui, jusqu'alors mieux exploré, du développement des chemins de fer.


SOMMAIRE


Introduction


Chapitre 1 : Les routes de Napoléon. De Cretet à Molé (les idées de Napoléon Bonaparte ; les programmes et les budgets routiers ; la question des ponts ; entretien et exploitations des routes impériales)


Chapitre 2 : La construction des routes impériales (Simplon ; col de la Faucille ; col du Mont-Cenis ; galerie des Échelles ; col de Montgenèvre ; de Grenoble à Briançon par le Lautaret ; col de Cabre ; route de la Corniche ; route du Somport ; route d’Espagne par les Petites Landes)


Chapitre 3 : Les routes de la Restauration – Becquey (les ponts suspendus ; technique des chaussées ; statistiques ; circulation et entretien des routes impériales ; autres voies)


Chapitre 4 : La construction des routes royales sous la Restauration (route de la montagne à Tarare ; de Roanne au Rhône par le col de la République ; de Castres à Carcassonne à travers la Montagne Noire ; rectification de la route de Beziers à Saint-Pons entre Saint-Chinian et le col de Rodomouls ; route du col de la Croix-Haute ; nouvelle route de Bordeaux à Libourne ; de Neufchâteau à Bonny sur Loire)


Chapitre 5 : Les routes de la monarchie de Juillet – Legrand (les budgets ; les ponts ; les techniques routières ; l’administration)


Chapitre 6 : La construction des routes sous la monarchie de Juillet (les routes stratégiques de l’ouest ; de Besançon à Pontarlier par la vallée de la Loue ; d’Auxerre à Avallon par la vallée de la Cure ; de Tulle à Brive par la vallée de la Corrèze ; de Paris à Brest en Bretagne ; de Nevers à Tours ; de Rouen à la Capelle dans l’Oise ; route 7 entre Roanne et Lyon ; route 7 entre Lapalisse et Roanne ; route 9 dans la traversée du Massif Central ; de Lyon à Toulouse dans la traversée du Massif Central ; tunnel du Lioran ; la Route Napoléon de Grasse à Castellane ; de Perpignan à Mont-Louis et à Puycerda)


Chapitre 7 : Les routes de la Deuxième République et du Second Empire (politique routière et budgets ; les grands ponts ; entretien ; voirie départementale et vicinale ; l’ingénieur Sadi Carnot)


Chapitre 8 : La construction des routes au Second Empire (route du Lautaret ; route du Somport ; route du col de Puymorens ; franchissement de la chaîne des Puys par la route de Lyon à Bordeaux ; de Nîmes à Moulins en Lozère ; de Thiviers à Périgueux ; la route du Pas de l’Escalette ; les routes thermales des Pyrénées ; la corniche inférieure de Nice à Menton ; la route du Petit Saint-Bernard ; route 206 de Collonges à Annemasse ; les routes du Vercors et de la Chartreuse)


Chapitre 9 : Les routes sous la Troisième République (les programmes Freycinet ; le réseau des routes nationales ; entretien et aménagement des routes nationales ; routes départementales et les chemins vicinaux ; la circulation routières ; le Touring Club de France)


Chapitre 10 : La construction des routes sous la Troisième République (haute vallée de l’Aude ; col de Larche ; haute vallée de la Tinée ; la corniche de l’Estérel)


Bibliographie


Index


20/10/2014


 


Georges Reverdy les routes de France au 19ème siècle Presses de l’École Nationale des Ponts et Chaussées 1993 cartes réseaux routiers