Err

Hippocrate Oeuvres complètes illustrées par Jean Chièze 5 tomes

(Code: HIPPOCRATEOEUVRESCOMPLETES5TCHIEZE)
125,00 EUR
Ajouter au Panier
Hippocrate Oeuvres complètes illustrées par Jean Chièze 5 tomes

TITRE : Hippocrate œuvres complètes

AUTEUR(S) : Hippocrate avec une introduction de Georges Duhamel de l’Académie Française

ÉDITEUR : Union Littéraire et Artistique à Paris

ANNÉE : 1955

FORMAT : 18 cm x 24 cm

NOMBRE DE TOMES : 5

NOMBRE DE PAGES : en moyenne 350 pages par volumes

ILLUSTRATIONS : oui, bois de Jean Chièze, hors-texte, lettrines, cul-de-lampe, vignettes

RELIURE : plein cuir éditeur de couleur marron avec motifs en creux sur les plats et le dos, pages de garde marbrées couleurs, tranchefile, sur Vélin crème Stendhal des papeteries de Renage

JAQUETTE : non

SIGNET : non

RHODOÏD : non

ÉTAT : bon état, quelques frottements de reliure, propre et solide

PARTICULARITÉS : n°7380/9000 ; complet de ses 5 tomes

THÈMES : médecine, sciences, Antiquité, Grèce

 

SUR LES LIVRES

 

Édition revue et corrigée sur la traduction de Littré, reclassée selon un plan logique et suivi d’un glossaire

 

Hippocrate de Cos, né vers 460 avant J.-C. sur l’île de Cos et mort en 377 av. J.-C. à Larissa, est un médecin grec du siècle de Périclès, mais aussi philosophe, considéré traditionnellement comme le « père de la médecine ».

Il a fondé l'école hippocratique qui a révolutionné intellectuellement la médecine en Grèce antique. Il rend la médecine distincte et autonome d'autres domaines de la connaissance, comme la théurgie et la philosophie, pour en faire une profession à part entière.

On sait très peu de choses sur la vie d'Hippocrate, sa pensée et ses écrits. Néanmoins, Hippocrate est couramment décrit comme le parangon du médecin de l’Antiquité. C'est l'initiateur d'un style et d'une méthode d'observation clinique, et le fondateur des règles éthiques pour les médecins, à travers le serment d'Hippocrate et d'autres textes du Corpus hippocratique.

 

TOME 1

Le serment ; la loi ; de l’art ; de l’ancienne médecine ; du médecin ; de la bienséance ; préceptes ;  de l’officine du médecin ;  de l’usage des liquides ; des airs, des eaux et des lieux ;  des vents ; le pronostic ; aphorismes ; prorrhétique ; prénotions coaques ; des crises ; des jours critiques

 

TOME 2

Des lieux dans l’homme, de l’anatomie ; de la dentition ; des glandes ; des chairs ; du cœur ; de la vision ; de la nature des os ;des humeurs ; de la génération ; de la nature de l’enfant ; de la nature de l’homme ; de la nature de la femme ; des maladies

 

TOME 3

Des maladies des femmes ; des maladies des jeunes filles ; de la superfétation ; de l’excision des fœtus ; du fœtus de 7 mois ; du fœtus de 8 mois ; de la maladie sacrée ; des hémorroïdes ; des fistules ; des affections internes

 

TOME 4

Des affections ; épidémies ; des articulations

 

TOME 5

Des fractures ; mochlique ; des plaies ; des plaies de tête ; de l’aliment ; du régime salutaire ; du régime ; du régime dans les maladies aigües ; lettres, décret et harangues ; glossaire

 

Jean André Chièze, né le 18 juillet 1898 à Valence (Drôme), mort le 2 février 1975 à Guilherand-Granges (Ardèche), est un graveur sur bois français

Il passe son adolescence à Lyon et découvre, grâce à son maître Henri Focillon, les xylographies primitives qui auront une grande influence sur son œuvre. Devenu professeur de dessin, il enseigne dans plusieurs lycées avant de terminer sa carrière à Saint-Cloud. Cette pérégrination à travers la France lui permet une confrontation renouvelée avec des régions à forte tradition populaire comme la Corse, la Provence, la Bretagne, le Vivarais, etc., dont on retrouve trace dans le choix des œuvres qu'il illustre.

Peintre, écrivain et lithographe, c'est surtout avec la gravure sur bois que son art s'exprime le mieux. Art difficile qui demande une grande maîtrise technique dans l'incision au canif, à la gouge ou au burin, ce type de gravure n'admettant ni l'erreur ni le retour en arrière. À cause de ces difficultés techniques, la gravure sur bois a perdu de son importance et Jean Chièze est considéré aujourd'hui comme un de ses derniers grands représentants.

À partir de 1970, il retourne vivre aux Granges au bord du Rhône, le pays de sa jeunesse ;c'est là qu'il finira sa vie.