Err

Histoire du Réseau Jade-Fitzroy 1940-1944 Alya Aglan militaira

(Code: ALYAAGLANMEMOIRESRESISTANTES)
25,00 EUR
Ajouter au Panier
Histoire du Réseau Jade-Fitzroy 1940-1944 Alya Aglan militaira

 TITRE : Mémoires résistantes Histoire du RéseauJade-Fitzroy 1940-1944

AUTEUR(S) : Alya Aglan

ÉDITEUR : Cerf

COLLECTION : L’histoire à vif

ANNÉE : 1994

FORMAT : 13,5 cm x 21 cm

NOMBRE DE TOMES : 1

NOMBRE DE PAGES : 339

ILLUSTRATIONS : sans

RELIURE : broché, couverture souple illustrée

JAQUETTE : non

SIGNET : non

RHODOÏD : non

ÉTAT : bon état, petites taches sur tranches, un nom manuscrit sur la page de titre

THÈMES : histoire, résistance, militaria, réseaux, seconde guerre mondiale, 1939-1945

PARTICULARITÉS : épuisé chez l’éditeur, le livre est recouvert


SUR LE LIVRE

 

Alya Aglan est une historienne française née en 1963.

 

Alya Aglan est spécialiste du 20ème siècle, et plus particulièrement de la Seconde Guerre Mondiale.

 

Agrégée et docteur en histoire, elle a été maître de conférences à l'université de Paris-X-Nanterre jusqu'en juin 2011,puis élue professeur des Universités à l'Université Paris  Panthéon-Sorbonne où elle dirige le master"Histoire des relations internationales et des mondes étrangers :Amériques, Asies, Europes". Elle est membre statutaire de l'UMR SIRICE (Sorbonne, Identités, relations internationales et civilisations de l'Europe - UMR 8138).

 

 

REPÈRES

 

Jade-Fitzroy est un réseau de la Résistance intérieure française, fondé en 1940.

 

Créé en décembre 1940, Jade-Fitzroy est un réseau de résistance créé en France ; il rassemble d'emblée des hommes d'origines politique très différentes. Les deux principaux fondateurs, en effet, sont Claude Lamirault, à vingt-deux ans ancien Camelot du Roi (l'organisation de jeunesse de l'Action française), et Pierre Hentic, dit Maho,ancien membre des Jeunesses communistes. Il est rattaché au MI6 britannique, et non au Bureau central de renseignements et d'action (BCRA), le service de la France libre, jusqu'en juillet 1944, date à laquelle il rejoint les réseaux du BCRA. L'organisation que Claude Lamirault met en place recrute en premier lieu sa famille et sa belle-famille, ses camarades du 27ème bataillon de chasseurs alpins.

 

De la fin de 1940 à la fin de 1941, les hommes de Jade-Fitzroy consacrent l'essentiel de leurs activités à la constitution minutieuse de leur réseau et au recrutement de nouveaux membres.Une dizaine de sous-réseaux spécialisés sont ainsi créés. Par la suite,Jade-Fitzroy se spécialise dans le renseignement militaire. Les principales recherches concernent les mouvements de l'armée allemande, la production aéronautique, les ports maritimes, les transmissions, la construction du Mur de l'Atlantique et autres installations de défense, ainsi que, à la fin de la guerre, les rampes de lancement des V1 et V2.

 

Après l'arrestation de Claude Lamirault, en décembre 1943 à Paris, la direction du réseau est confiée à sa femme, jusqu'à l'arrestation de celle-ci, en avril 1944. Jade-Fitzroy a compté jusqu'à 708 agents, selon Alya Aglan.

 

Ce réseau ne doit pas être confondu avec le réseau Jade-Amicol, issu d'une scission intervenue en 1942, et beaucoup plus marqué à droite.

 

 

Le réseau de renseignement Jade-Fitzroy fut aussi lié à un autre réseau de renseignements en Bretagne, le réseau Johnny.