Err

Jean Giono Chroniques romanesques NRF Gallimard 1962 cartonnage Paul Bonet aquarelles Ciry Decaris Fontanarosa Kelly Thévenet

(Code: GIONOCHRONIQUESROMANESQUESGALLIMARD1962)
45,00 EUR
Ajouter au Panier
Jean Giono Chroniques romanesques NRF Gallimard 1962 cartonnage Paul Bonet aquarelles Ciry Decaris Fontanarosa Kelly Thévenet

TITRE : Chroniques romanesques

AUTEUR(S) : Jean Giono

ÉDITEUR : Gallimard - NRF

ANNÉE : 1962

FORMAT : 18 cm x 22 cm

NOMBRE DE TOMES : 1

NOMBRE DE PAGES : 684

ILLUSTRATIONS : oui, 32 aquarelles hors-texte par Ciry, Decaris, Fontanarosa, Kelly, Thévenet

RELIURE : cartonnage de Paul Bonet, pages de garde couleur, tranchefile

JAQUETTE : non

SIGNET : non

RHODOÏD : non

PARTICULARITÉS : édition numérotée (exemplaire n° 5783/10000) ; sous cartonnage d’emboitage couleur

ÉTAT : bon état, emboitage en état d’usage, propre et solide

THÈMES : livres illustrés, littérature, romans, collection littéraire

 

SUR LE LIVRE

 

Dans les Chroniques de Jean Giono, on voit un historien qui invente l'histoire, qui modèle des pays et des créatures ; un poète qui part à la recherche du destin, et qui le débusque après une poursuite extrêmement rapide et impitoyable. Le destin est toujours surprenant.

Jean Giono est un homme qui raconte, c'est-à-dire le créateur par excellence. Son œuvre ressemble à une arche où il aurait recueilli une infinité d'espèces humaines. Il est Noé. Il est le navigateur habile et subtil qui tient la barre, converse avec tous les hôtes de son paquebot légendaire, et dit leur histoire au monde.

 

L’ouvrage regroupe les titres suivants

 

La nuit du 24 décembre 1826

Une histoire d’amour

Un roi sans divertissement

Noé

Le moulin de Pologne

Les âmes fortes

Les grands chemins

 

«Il faut prendre le mot "chronique" au sens de Giono, c'est-à-dire ne pas oublier l'épithète "romanesque", qui nous éloigne de l'histoire et nous rapproche de la fiction. [.] La chronique est de l'histoire minuscule[.] faite de gros plans sur certains épisodes qui, dans un périmètre tout à fait réduit, ont durablement marqué les esprits, au point qu'ils se sont transmis jusqu'à devenir, retouchés par chaque génération, la légende du pays. Et le pays de Giono est un canton de l'univers bien éloigné de la capitale de notre État centralisé où se fait la grande Histoire. Comprenons donc : la chronique selon Giono est un ensemble de faits divers à travers lesquels s'expriment les passions humaines sous une forme locale accordée au paysage. » Un terrain de jeux d'écriture, la création d'images imprévues, voilà ce que sont les Chroniques qui ont été rassemblées dans cette édition. Imagination débordante, observation aiguë, études d'âmes et de caractères sont au rendez-vous. Mais Giono brouille les pistes, rend les personnages opaques et le récit, problématique. Le puzzle narratif, souvent, se complique : tous les moyens sont bons pour dérouter le lecteur. Avec ces Chroniques romanesques, le chantre de la Provence a retrouvé sa stature.