Err

Jules Michelet Histoire de la Révolution Française Jean de Bonnot

(Code: MICHELETBONNOTREVOLUTIONFRANCAISE)
50,00 EUR
Ajouter au Panier
Jules Michelet Histoire de la Révolution Française Jean de Bonnot

TITRE : Histoire de la Révolution Française

AUTEUR(S) : Jules Michelet

ÉDITEUR : Éditions d’art Jean de Bonnot

ANNÉE : 1974

FORMAT : 14 cm x 20 cm

NOMBRE DE TOMES : 7

NOMBRE DE PAGES : 400 à 450 pages en moyenne par tome

ILLUSTRATIONS : oui, en noir, hors-texte, portraits en frontispice, culs-de-lampe, en tête de chapitre

RELIURE : plein cuir de couleur verte, décor à froid sur les plats, dos lisse très décoré avec titre auteur et tomaison en caractères dorés, pages de garde illustrées de décors branches de lauriers de couleur vert foncé sur fonds vert clair, tranche supérieure dorée, tranchefile.

JAQUETTE : non

SIGNET : oui

RHODOÏD : non

ÉTAT : bel état, complet de ses 7 tomes, tranches inférieures des plats des tomes 4 et 6 avec quelques marques, propres et solides

THÈMES : histoire, 19ème siècle, royauté, Louis XVI, Danton, Robespierre, Bonaparte, Camille Desmoulin, Saint Just, monarchie


Michelet, pour comprendre la formation de la monarchie, a voulu en étudier la ruine : son « Histoire de la Révolution française »» parut de 1847 à 1853. Elle est demeurée, depuis lors, parce que écrite au plus près des archives, le Grand récit de référence, historique, épique, lyrique. Il n'est jusqu'aux historiens contemporains, marxistes ou libéraux, qui n'y aient puisé, ne l'aient discuté, ne s'en soient inspirés. «Toute histoire de la Révolution jusqu'ici était essentiellement monarchique. Celle-ci est la première républicaine, celle qui a brisé les idoles et les dieux. De la première page à la dernière, elle n'a eu qu'un héros: le peuple.»

 

Jules Michelet, né le 21 août1798 à Paris et mort le 9 février 1874 à Hyères, est un historien français.

 

Libéral et anticlérical, il est considéré comme étant l'un des grands historiens du 19ème siècle bien qu'aujourd'hui controversé, notamment pour avoir donné naissance à travers ses ouvrages historiques à une grande partie du « roman national », républicain et partisan, remis en cause par le développement historiographique de la fin du 20ème siècle. Il a également écrit différents essais et ouvrages de mœurs dont certains lui valent des ennuis avec l'Église et le pouvoir politique. Parmi ses œuvres les plus célèbres de l'époque, « Histoire de France », qui sera suivie de « Histoire de la Révolution Française ».