L'oeuvre poétique de Verlaine De Bonnot 7 tomes

(Code: LOEU0112)
175,00 EUR
(-42,86%) 100,00 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
L'oeuvre poétique de Verlaine De Bonnot 7 tomes

TITRE : L’œuvre poétique


AUTEUR (S) : Paul Verlaine


ÉDITEUR : Éditions d’art Jean de Bonnot


CATÉGORIE : Livre de collection


ANNÉE D’ÉDITION : 1975


FORMAT : 14 CM x 21 CM (in-octavo)


NOMBRE DE TOME : 7


NOMBRE DE PAGES :  voir détail ci-dessous


ILLUSTRATION (S) : oui, illustrations de l’époque de l’auteur, portrait de l’auteur en frontispice, culs de lampe, illustrations en noir hors texte, bandeaux


RELIURE : plein cuir de couleur marron avec décors aux fers (oiseaux dorés), tranche supérieure dorée, tranchefile, signet, dos décorés motif art nouveau


JAQUETTE : non


RHODOÏD : non


SIGNET : oui


ÉTAT : très bon état, très léger marquage de la coiffe supérieure du tome 1


THÈME (S) : livre illustré, littérature, poésie


PARTICULARITÉ (S) : ex-libris


 SOUHAITEZ DES INFORMATIONS OU PHOTOGRAPHIES COMPLÉMENTAIRES N’HÉSITEZ PAS !!!!


  


PRÉSENTATION DE L’ÉDITEUR


L’éditeur d'art Jean de Bonnot perpétue la tradition des beaux livres reliés plein cuir, tranches de têtes dorées, faits de bon papier vergé et filigrané.


Les collections signées Jean de Bonnot font le bonheur des bibliophiles et des amateurs d’ouvrages parfois épuisés ou très anciens, réédités dans les règles de l’art. Chaque volume est unique, avec des décors aux fers gravés et ciselés à la main, des gravures d’époque, des signets, tranchefiles, culs de lampes originaux...


Un Jean de Bonnot, c’est aussi le plaisir de lire retrouvé.


SUR LE LIVRE ET SON AUTEUR


L’absinthe, l’amour de Rimbaud, la tentative d’assassinat et surtout un immense talent reconnu et admiré de son vivant : l’homme fut prolifique même si quelques poèmes nous sont aujourd’hui encore familiers. Afin de ressentir toute la puissance de sa création, l’éditeur a rassemblé, en sept volumes, l’intégralité de l’œuvre de celui que ses contemporains nommaient « le Prince des poètes ».Cette collection inédite est destinée à accompagner les vers tantôt sublimes tantôt d’une extrême finesse dans les jeux des sonorités que vous lirez ou scanderez avec bonheur.


On retrouvera :


Au tome 1 : poèmes saturniens ; fêtes galantes ; la bonne chanson ; romances sans paroles (227 pages).


Au tome 2 : sagesse ; jadis et naguère (275 pages).


Au tome 3 : amour ; parallèlement (243 pages).


Au tome 4 : bonheur ; chansons pour elle ; liturgies intimes ; ode en son bonheur (271 pages).


Au tome 5 : dédicaces (249 pages).


Au tome 6 : épigrammes ; chair ; invectives (238 pages).


Au tome 7 : premiers vers ; poèmes divers ; dédicaces ; parallèlement ; jadis et naguère (258 pages).


Né le 30 mars 1844 à Metz, découvert mort le 8 janvier 1896 à Paris.


Issu d’une famille de militaire, installée à Paris, il s’inscrit à l’Ecole de Droit mais rapidement écrit des vers et collabore à plusieurs revues qui publient notamment des poèmes de Mallarmé et de Baudelaire.


Lors d’un voyage à Bruxelles, il est encouragé par Victor Hugo.


En 1870, quelques jours après la déclaration de guerre, Rimbaud découvre les « Poèmes Saturniens » et les « Fêtes Galantes ». Il le rejoint à Paris et contribue à la faillite de son ménage.  Les deux poètes s’enivrent dans l’alcool et cohabitent à Paris, en Belgique puis à Londres où ils vivent misérablement. De retour à Bruxelles, Verlaine tire sur Rimbaud et le blesse. Il est emprisonné jusqu’en janvier 1875. Ses vers s’imprègnent alors de mysticisme. En 1886, après la mort de sa mère, son existence est de plus en plus précaire et ses séjours à l’hôpital se succèdent, favorisés par la boisson et ses mœurs dissolues. Il meurt en 1896 malgré une notoriété dépassant les frontières. Sa poésie reste majeure par son lyrisme et sa portée symboliste.