Err

La Combraille Microtoponymie rurale et histoire locale par Pierre Goudot

(Code: COMBRAILLEMICROTOPONYMIE)
40,00 EUR
Ajouter au Panier
La Combraille Microtoponymie rurale et histoire locale par Pierre Goudot

TITRE : Microtoponymie rurale et histoire locale dans une frange entre occitan et français : la Combraille

AUTEUR (S) : Pierre Goudot

COLLECTION : Études archéologiques ; nouvelle série ; n° 10

ÉDITEUR : Publication du Cercle d’Archéologie de Montluçon et de la Région

ANNÉE : 2004

FORMAT : 21 cm x 30 cm

NOMBRE DE TOMES : 1

NOMBRE DE PAGES : 488

ILLUSTRATIONS : oui, cartes et plans de situation en noir in-texte, quelques photographies couleurs in-texte

RELIURE : couverture souple illustrée couleurs

JAQUETTE : non

SIGNET : non

RHODOÏD : non

ÉTAT : bon état, petites marques sur la couverture, propre et solide

THÈMES : régionalisme, Allier, toponymie, archéologie

 

SUR LE LIVRE

 

Cet ouvrage est consacré aux noms des parcelles au sud de Montluçon (Allier) et concerne les communes de :

Arpheuilles-Saint-Priest ; Durdat-Larequlle ; La Celle ; La Petite Marche ; Lavault-Sainte-Anne ; Marcillat-en-Combraille ; Mazirat ; Ronnet ; Saint-Fargeol ; Saint-Genest ; Saint-Marcel ; Sainte-Thérence ; Terjat ; Villebret, Virlet (Puy-de-Dôme)

 

PRÉSENTATION

 

Comment furent baptisés les sites naturels et les parcelles cultivées de nos communes rurales ? Quand ? Par qui ? Quelle est la signification, aujourd’hui le plus souvent méconnue de ces microtoponymes dont beaucoup nous viennent du Moyen-Âge ?

L’étude exhaustive du parcellaire du début du 19ème siècle relevé dans quinze communes des Combrailles situées au sud de Montluçon (Allier) répond à ces questions.

Après une analyse critique du cadastre napoléonien pris comme source (41670 parcelles), une méthode rigoureuse groupe tous les moyens d’investigation : lois de la linguistique classique, particularités dialectales, habitudes méthodiquement recensées des populations rurales en matière de microtoponymie, exploitation de la photographie aérienne, prospection au sol : les mécanismes de la microtoponymie rurale constituent la 1ère partie de l’ouvrage.


Les noms de parcelles descriptifs sont répartie alphabétiquement dans les 11 chapitres de la 2ème partie : climat, relief, nature du sol, réseau hydrographique, degré d’humidité des terres, végétation naturelle, faune, forme des parcelles, contenance, réseau voyer, patronymes et noms de métier.

Classés selon les périodes de l’histoire, les noms des parcelles à signification historiques ont à l’origine de découvertes importantes.

Étudiés nécessairement sur une aire réduite bien définie, ces noms de parcelles et leurs variantes sont en usage dans toute la France médiante.

Un ouvrage qui redonne un sens à notre environnement familier et dont la méthode originale pourrait servir de modèle à une étude systématique d’un territoire plus étendu.