La porcelaine tendre de Sèvres Édouard Garnier

(Code: GARNIERSEVRES)

Envoyer à un ami
45,00 EUR
Ajouter au Panier
La porcelaine tendre de Sèvres Édouard Garnier

TITRE : La porcelaine tendre de Sèvres

AUTEUR(S) : Édouard Garnier

ÉDITEUR : Booking International

ANNÉE : 1988

FORMAT : 25 cm x 35,5 cm

NOMBRE DE TOMES : 1

NOMBRE DE PAGES : 144

ILLUSTRATIONS : oui, 50 planches reproduisant 250 motifs en aquarelle d’après les originaux avec une notice historique, 4 figures en noir in-texte

RELIURE : toilé de couleur bleue, pages de garde de couleur violette, tranchefile

JAQUETTE : oui couleur illustrées sur les 2 plats

SIGNET : non

RHODOÏD : non

ÉTAT : bon état, quelques rayures sur la jaquette, une petite marque sur la tranche verticale du 1er plat, intérieur irréprochable, ouvrage bien solide pouvant être manipulé sans crainte.

THÈMES : livres illustrés, arts décoratifs, porcelaine, manufacture

 

SUR LE LIVRE

 

La fabrique de porcelaine de Vincennes fut installée le 24 juillet 1745 dans les locaux de l’École d’Équitation de Vincennes, sous la direction d’Orry de Fulvy. Elle fut réorganisée en 1753 et prit le nom de « Manufacture de la Porcelaine de France ». Le déménagement eut lieu de Vincennes à Sèvres en 1756.

 

La production de « porcelaine tendre de Sèvres » ne connut aucune concurrence jusqu’en 1789.

 

Alexandre Brongniart, directeur de la Manufacture, décide en 1804 la suppression de l’utilisation de la « pâte tendre » au profit du kaolin et de la « pâte dure ».

 

L’ouvrage d’Édouard Garnier met en valeur les découvertes qui ont fait la renommée de la Manufacture : le Bleu de Sèvres, le Rose du Barry, le bleu turquoise. L’introduction générale de l’ouvrage présente les marques de fabrique des artisans et cite les imitations et les contrefaçons que l’on pouvait trouver.

 

250 gravures réhaussées d’aquarelle reproduisent les pièces les plus remarquables et mettent fidèlement en relief la beauté des formes et des couleurs de la plus belle porcelaine de l’époque, faisant de ce livre un ouvrage de référence pour les amateurs et les collectionneurs.

 

Avant-propos de Robert Bizot, directeur de la Manufacture Nationale de Sèvres.

 

On retrouvera au sommaire

 

1 –origines de la fabrication de la porcelaine en Europe (La porcelaine des Médicis – La porcelaine de Rouen – Manufactures de Saint-Cloud, de Lille, de Chantilly, de Mennecy – Porcelaine de Meissen)

2 –Manufacture de Vincennes

3 –La manufacture de Sèvres

4 –fabrication et décoration de la porcelaine tendre

5 –marques – marques et monogrammes des peintres, décorateurs et doreurs de la manufacture de Sèvres de 1753 à 1800

6 –imitation et contrefaçon des porcelaines tendres

7 –suite des planches

8 –table (détail des livraisons des planches)