La société des Cincinnati de France et la guerre d'Amérique 1778-1783

(Code: CINCINNATIDEFRANCE)
60,00 EUR
Ajouter au Panier
La société des Cincinnati de France et la guerre d'Amérique 1778-1783

TITRE : La société des Cincinnati de France et la guerre d’Amérique 1778-1783

AUTEUR(S) : Baron Ludovic de Contenson

ÉDITEUR : Éditions Picard

ANNÉE : 2007

FORMAT : 22,5 cm x 23,5 cm

NOMBRE DE TOMES : 1

NOMBRE DE PAGES : 311

ILLUSTRATIONS : oui, en noir, 193 portraits et 17planches

RELIURE : cartonnée, 1er plat sur fond blanc, dos et 2nd plat sur fond bleu, tranchefile

JAQUETTE : non

SIGNET : oui

RHODOÏD : non

PARTICULARITÉS : réédition de l’ouvrage publié en 1934 ; tirage limité à 250 exemplaires réservée aux Cincinnati ;exemplaire n°21

ÉTAT : très bon état,  ouvrage bien solide pouvant être manipulé sans crainte

THÈMES : histoire, France, États-Unis d’Amérique, guerre d’indépendance

 

SUR LE LIVRE

 

En 1913, le baron de Contenson, stimulé par des souvenirs de famille, publie dansl a « Revue d’histoire diplomatique », un article que lui a inspiré l’ouvrage qu’Asa Bird Gardiner, secrétaire général de la Société des Cincinnati,venait de consacrer quelques années plus tôt aux Cincinnati français, sous le titre « The order of the Cincinnati in France ». Après plus d’un siècle, il rappelait ainsi la fraternité d’armes entre Américains et Français que la Société des Cincinnati, fondée le 10 mai 1783, entendait prolonger entre les officiers des deux nations alliées et leurs descendants.

 

Au lendemain de la première guerre mondiale qui avait vu l’engagement des États-Unis à nos côtés, le baron Ludovic de Contenson, son neveu, confiait en 1934 aux Éditions Auguste Picard le soin de publier un ouvrage considérablement augmenté et enrichi de nombreux documents et portraits, qui retraçait ave cminutie l’histoire de la Société française, de sa création autorisée par le Roi Louis XVI le 18 décembre 1783 à sa « renaissance » en 1925, la tourmente révolutionnaire ayant entraîné en 1792 la disparition de facto de la branche française. Il complétait cette relation historique par une série de notices biographiques détaillées des membres d’origine qui se partageaient entre membres fondateurs – ceux qui furent nommés au cours des premières années, de 1783 à 1785 environ, sauf un certain nombre d’exceptions justifiées – et honoraires – ceux ne remplissant pas exactement les mêmes conditions que celles imposées aux précédents.

 

Cet ouvrage, tiré à 650 exemplaires, étant devenu très rapidement introuvable, la Société des Cincinnati de France a proposé à la Librairie Picard qui l’a accepté, de procéder à cette réimpression photographique et de mettre ainsi à la disposition d’un large public les faits et gestes de ces hommes qui au couchant de la monarchie, ont écrit une page d’histoire dont chacun peut aujourd’hui être fier. Car non seulement elle consacrait par le traité de paix du 3 septembre 1783 l’indépendance des 13 anciennes colonies britanniques, mais aussi elle scellait une amitié indéfectible entre deux grandes nations, les États-Unis d’Amérique et la France que les Cincinnati américains et français s’attachent aujourd’hui comme hier à maintenir et à renforcer.

 

Une édition numérotée de 250 exemplaires, réservée aux Cincinnati, est disponible au secrétariat.