Err

Le secteur fortifié de Montmédy 1935-1940 Ligne Maginot Stéphane Gaber

(Code: GABERSECEURFORTIFIEMONTMEDY)
35,00 EUR
Ajouter au Panier
Le secteur fortifié de Montmédy 1935-1940 Ligne Maginot Stéphane Gaber

TITRE : Le secteur fortifié de Montmédy 1935-1940

AUTEUR(S) : Stéphane Gaber

ÉDITEUR : Éditions Serpenoise

ANNÉE : 2000

FORMAT : 20 cm x 28 cm

NOMBREDE TOMES : 1

NOMBREDE PAGES : 135

ILLUSTRATIONS : oui, photographies en noir et en couleurs, plans, croquis, cartes

RELIURE : broché, couverture souple illustrée couleurs

JAQUETTE : non

SIGNET : non

RHODOÏD : non

PARTICULARITES: épuisé chez l’éditeur

ÉTAT : bon état, propre et solide

THÈMES : histoire, militaria, première guerre mondiale, WWII, fortifications, défense militaire, architecture, forts, batteries, tourelles, casemates, cuirassements, artillerie, abris, camps

 

SUR LE LIVRE 

 

L’auteur, Professeur, Docteur en histoire, membre de l’Académie de Stanislas, s’intéresse depuis toujours à l’architecture militaire des époques moderne et contemporaine qu’il étudie surtout sur le terrain.

 

PRÉSENTTION DE L’ÉDITEUR

 

Prolongement de la ligne Maginot réalisé à partir de 1935, le Secteur fortifié de Montmédy se composait à la fois d’ouvrages et de casemates constituant une fortification permanente mais surtout de fortifications de campagne dont la plupart étaient toujours inachevées au moment de l’offensive allemande.

Enfoncé à Sedan dès le 13 mai 1940, partiellement évacué sur ordre deux jours plus tard, il a encore connu, avec la chute de l’ouvrage de La Ferté, l’un des épisodes les plus dramatiques de toute l’histoire de la fortification française.

Parle texte et par l’image, le présent livre se propose d’évoquer la genèse de cette position fortifiée. Il est le résultat d’années de recherches sur le terrain. Les nombreuses photographies reproduites ici sont désormais un témoignage unique sur des positions défensives bien malmenées par la guerre et par les hommes.

 

Au sommaire simplifié

 

Un prolongement de la ligne Maginot : la tête de Pont de Montmédy 1935-1940

Une naissance difficile ; La construction ; Coût de la position ; Originalité de la TPM ; Les cuirassements spécifiques de la TPM

 

Ouvrages et casemates d’intervalle de la TPM

Les ouvrages ; L’ouvrage de La Ferté ; L’ouvrage du Chênois ; L’ouvrage de Thonnelle ; L’ouvrage de Velosnes ; Les casemates C.O.R.F. d’intervalle

 

La fortification de campagne

La zone Chiers –Meuse ; la TPM ; Le secteur défensif de Marville ; Les travaux de 1939-1940 ; Ultimes travaux sur la position C.O.R.F. ; Villages mis en état de défense ; La 2ème position (ligne C.E.Z.F.) ; Les casernements de sûreté ; Les communications ; Le S.F.M. en mai 1940

 

Le S.F.M. dans la guerre

Le dispositif militaire septembre 1939 – mai 1940 ; La percée de Sedan (13 mai 1940) ; La chute de l’ouvrage de La Ferté ; Ailleurs sur la TPM ; Le repli ; Sabotage et évacuation de la TPM (11-13 juin 1940)

 

Annexes

Lieux de mémoire ; Un haut-lieu des combats de 1940 : l’ouvrage de La Ferté ; La découverte des disparus de l’ouvrage de La Ferté ; Le S.F.M. aujourd’hui

 

Conclusion ; Sources et bibliographie ; Abréviations ; Index ; Visites sur le terrain

 

REPÈRES

 

Le secteur fortifié de Montmédy est une partie de la ligne Maginot, situé entre le secteur défensif des Ardennes à l'ouest et le secteur fortifié de la Crusnes à l'est.

 

Il forme une ligne le long de la frontière franco-belge à l'ouest de Montmédy, de Pont-à-Bar (sur la commune de Dom-le-Mesnil, dans les Ardennes) à Vélosnes (dans la Meuse). Les fortifications du secteur sont plutôt légères sur la majorité de la ligne, avec seulement une portion avec quelques ouvrages.