Err

Les arts arméniens éditons Mazenod 1987

(Code: MAZENODARTSARMENIENS)
80,00 EUR
Ajouter au Panier
Les arts arméniens éditons Mazenod 1987

TITRE : Les arts arméniens

AUTEUR(S) : Patrick Donabédian, Jean-Michel Thierry

ÉDITEUR : Éditions Mazenod

COLLECTION : L’art et les grandes civilisations, collection créée par Lucien Mazenod, 17ème titre de la collection

ANNÉE : 1987

FORMAT : 26 cm x 32 cm

NOMBRE DE TOMES : 1

NOMBRE DE PAGES : 623

ILLUSTRATIONS : extraordinaire iconographie, très abondante, en couleurs et en noir (186 en couleurs et 705 en noir et blanc), 155 plans et cartes,

RELIURE : toilée avec illustration couleurs contrecollée sur le 1er plat, tranchefile

JAQUETTE : oui illustrées couleurs

SIGNET : non

RHODOÏD : non

ÉTAT : très bon état, une petite marque sur un coin de la jaquette et petite tache en bas du dos de la jaquette, très propre et solide

PARTICULARITÉS :sous coffret d’emboitage

THÈMES : arts,  Arménie, Asie, architecture, sculpture

 

 

SUR LE LIVRE

 

Au cours des dernières décennies, l’étude de l’art arménien a connu un grand essor. Des monographies, des articles ont contribué à mieux faire connaître l’art d’une région ou d’une province. Il était donc temps de considérer de nouveau l’art arménien, à la lumière des œuvres et des monuments.C’est ce que fait ici le docteur Thierry dans cet exceptionnel ouvrage. Il a visité toutes les contrées de l’Arménie historique et celles de la Cilicie où les Arméniens avaient fondé un royaume au Moyen Âge. Cette exploration et les documents qu’il en a rapportés sont d’autant plus précieux que dans certaines régions où les Arméniens sont désormais peu nombreux, les églises, faute de réparations, risquent de s’effondrer. Dans cet esprit, Patrick Donabédian présente une série de notices illustrées, claires et précises concernant des monuments arméniens dont certains sont en voie de disparition, ou n’existent déjà plus. L’étude de Jean-Michel Thierry porte principalement sur l’architecture, mais la sculpture, la peinture monumentale et les miniatures ne sont pas négligées pour autant. Le grand nombre de reproductions en couleurs contribuent à montrer l'exceptionnelle finesse et la haute qualité des peintures et des miniatures. La très riche documentation donne une image vivante de l’art arménien dans toute sa richesse et sa variété.

 

On retrouvera au sommaire

 

● Introduction

● L’art arménien du VIe siècle av. J.-C. au VIIe siècle après.J.-C. (l’art arménien païen, l’époque paléochrétienne (IVème-VIème siècles),l’âge d’or du haut moyen âge (VIIème siècle).

● La période des Royaumes IXe-XIIe siècles (l’art du royaume d’Ani, l’art du royaume du Vaspurakan, l’art de la diaspora en Asie mineure, l’art de la Siounie orientale).

● La période des féodalités XIIe-XIVe siècles (l’art de l’Arménie du Nord, du Sud-Ouest, du royaume de Cilicie, de la diaspora).

● L’art arménien à l’époque moderne XVIIe-XVIIIe siècles(l’architecture et les arts plastiques, les arts mineurs, l’art de la diaspora).

● Conclusions

ANNEXES (Documentation,Cartes, Principaux sites arméniens, Typologie des plans, des chapiteaux et du décor sculpté ; Chronologie et généalogie ; Glossaire ; Bibliographie ;Index)