Les arts musulmans Gaston Migeon Librairie Nationale d’Art et d’Histoire 1926 collection bibliot

(Code: LESA0971)

Envoyer à un ami
35,00 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Les arts musulmans Gaston Migeon Librairie Nationale d’Art et d’Histoire 1926 collection bibliot

TITRE : Les arts musulmans



AUTEUR(S) : Gaston Migeon, directeur honoraire des Musées Nationaux


ÉDITEUR : Éditions de la Librairie Nationale d’Art et d’Histoire à Paris et Bruxelles, G. Van Oest


COLLECTION : Bibliothèque d’Histoire de l’Art


ANNÉE : 1926



FORMAT : 19,5 cm x 25,5 cm


NOMBRE DE TOMES : 1


NOMBRE DE PAGES : 48 pages + LXIV planches hors texte en fin d’ouvrage



ILLUSTRATIONS : oui 64 planches hors texte en fin d’ouvrage, une vignette sur la couverture et une vignette sur la page de titre



RELIURE : broché, couverture souple



ÉTAT : bon état, la couverture est brunie avec quelques marques, intérieur très propre, ouvrage solide pouvant être manipulé sans crainte



PARTICULARITÉS : ouvrage dédié à Raymond Koechlin



THÈMES : livre ancien, livre illustré, arts, architecture, arts décoratifs, arts industriels,




SUR L'AUTEUR



25 mai 1861, Vincennes – 30 octobre 1930, Paris



Conservateur au département des objets d'art du Moyen Âge, de la Renaissance et des Temps modernes au musée du Louvre



Collectionneur directeur honoraire des Musées nationaux membre du conseil des Musées nationaux



Sujets d'étude



Histoire des tissus, histoire de l'art japonais, histoire de l'art chinois, histoire des arts de l'Islam, histoire des collections en particulier d'art oriental, extrême-oriental et des objets d'art, histoire des arts décoratifs



Carrière



1er mars 1889-19 juillet 1893 : entre au musée du Louvre, devient bibliothécaire adjoint


20 juillet 1893-6 septembre 1899 : devient attaché au département des objets d'art du musée du Louvre


1894-1930 : fait don de divers objets au musée du Louvre


17 septembre 1899-28 février 1902 : devient conservateur adjoint au département des objets d'art du musée du Louvre auprès d'Émile Molinier


1900 : est fait chevalier de la Légion d'honneur


1er mars 1902-1er mars 1923 : devient conservateur du département des objets d'art du musée du Louvre et professeur à l'École du Louvre


1903-1930 : siège au conseil d'administration de la Société des Amis du Louvre et est membre du conseil d'administration de l'Union centrale des arts décoratifs


23 juillet 1903 : se marie à Louise-Estelle Alexandre ; le couple n'a pas d'enfants


1906 : réalise un voyage officiel effectué à la demande du ministère de l'Instruction publique et des Beaux-Arts au Japon pour une étude sur les arts d'Extrême-Orient


Mars 1909 : permet l'achat de la collection de Victor Gay pour le musée du Louvre


1911, 1924 et 1931 : ventes de sa collection chez Drouot


1923-1926 : nommé par Paul Léon directeur général des Beaux-Arts et ministre de l'Instruction publique, directeur honoraire des Musées nationaux


1926 : crée la chaire d'enseignement sur les arts asiatiques à l'École du Louvre


30 octobre 1930 : mort de Gaston Migeon ; son éloge funèbre est rédigé et prononcé par Raymond Koechlin le 6 décembre 1930 devant le conseil des Musées nationaux



SUR LE LIVRE 



On retrouvera au sommaire 



1 – L’ARCHITECTURE



a)    Le début de l’Islam – les premiers édifices – la Ka-bah de la Mecque, la mosquée d’Amrou, la Qubbat as Sakhrah ou mosquée d’Ormar à Jérusalem


b)    Influences subies par l’architecture musulmane à ses débuts


c)    Les premiers monuments musulmans des khalifes au 8ème siècle à Damas, à Kairouan, à Cordou


d)    Les monuments des Abbassides du 9ème siècle à Samarra et la mosquée d’Ibn Tulun au Caire


e)    Les monuments des sultans fatimides au Caire : les mosquées d’El Azhar et d’Al Hakim


f)     L’architecture des Turcs mammluks – les Ayyoubides au Caire et en Syrie et l’influence des Croisades (1171-1250) – les monuments des sultans mammluks bahrites et circassiens au Caire jusqu’au début du 16ème siècle


g)    L’architecture de la Perse sous les Abbassides, sous l’occupation mongole et sous les Séfévides – l’architecture turque sous les Seldjouks à Konieh


h)    L’architecture des sultans turcs Osmanlis ou Ottomans à Brousse, puis à Constantinople, et dans tout l’Empire ottoman au 15ème et au 16ème siècle


i)     L’architecture musulmane dans l’Inde et en Chine


j)     L’architecture de l’Islam dans l’Espagne et dans le Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie)



2 - LES ARTS DÉCORATIFS ET INDUSTRIELS



a)    La peinture – le livre sa décoration par l’enluminure – la reliure – les écoles des Abbassides à Bagdad – les écoles persanes mongoles et séfévides – les écoles de l’Inde


b)    La sculpture en pierre et en bois – la petite sculpture en ivoire


c)    Les arts du métal : le bronze, l’orfèvrerie, les cuivres incrustés


d)    Les cristaux de roche – la verrerie émaillée


e)    La céramique


f)    Les tissus et les tapis



Conclusion


Bibliographie sommaire


Table des planches



On retrouvera parmi les planches des photographies de bâtiments (mosquées), des miniatures et enluminures, panneaux et portes en bois, des statues, vases, céramiques, etc…