Les chroniques de l'oeil-de-boeuf Touchard Lafosse illustrations érotiques de Sennep édition numé

(Code: LESC0621)

Envoyer à un ami
95,00 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Les chroniques de l'oeil-de-boeuf Touchard Lafosse illustrations érotiques de Sennep édition numé

TITRE : Chroniques de l'oeil de boeuf (les petits appartements de la cour et les salons de Paris sous Louis XIV, la Régence, Louis XV, Louis XVI)


AUTEUR(S) : Touchard-Lafosse


ÉDITEUR : Édition Raoul Solar à Monaco


ANNÉE : 1945


 


FORMAT : 23 cm x 30 cm


NOMBRE DE TOMES : 1


NOMBRE DE PAGES : 309 + 12 pages de table des matières


ILLUSTRATIONS : oui, illustrations couleurs de J. Sennep


RELIURE : en feuillets non coupés, sous chemise rigide protégée par un papier translucide, carton d'emboitage


JAQUETTE : non


SIGNET : non


RHODOÏD : non


 


ÉTAT : très bel état, le carton d'emboitage est en mauvais état


 


PARTICULARITÉS : édition tirée à 985 exemplaires numérotés, un des 887 sur papier pur fil à la forme, filigrané, de chez Johannot, numérotés de 89 à 985 (exemplaire n° 493)


 


THÈMES : histoire, littérature, ancien régime, livre illustré, édition numérotée, érotisme, curiosa


 


SUR L'AUTEUR


Georges Touchard-Lafosse, né à La Chartre-sur-le-Loir le 5 août 1780 et mort à Paris le 11 décembre 1847, est un journaliste, éditeur et antiquaire français. Sa collection d'ouvrages illustrés sur les provinces de France préfigure les guides de voyages modernes.


Ancien commissaire des guerres sous le Premier Empire, il devint journaliste sous la Restauration et écrivit pour la presse libérale. Il fit grande provision d'anecdotes historiques puisées dans différents dictionnaires du XVIIIe siècle, qu'on retrouve dans sa production littéraire : il est notamment l'auteur des Chroniques de l'Œil-de-bœuf et d'une Histoire des environs de Paris.


 


SUR L'ILLUSTRATEUR


Jean-Jacques Charles Pennès, dit Jean Sennep ou Jehan Sennep, né à Paris le 3 juin 1894 et mort à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) le 9 juillet 1982, est un dessinateur de presse et caricaturiste français.


Il est considéré comme un des plus grands illustrateurs de la presse française. Homme de droite ayant toujours clairement affiché son anti-communisme dans ses dessins, il a collaboré à de nombreux journaux, dont Candide, Aux Écoutes, et Le Figaro. Il a illustré plusieurs pamphets anti-républicains de Léon Daudet (de l'Action française) au début des années 1930. Les caricatures de Léon Blum qu'il dessine à cette époque sont particulièrement connues. Cependant, lorsque Cabrol, dessinateur communiste, est attaqué par Hitler en raison d'une caricature parue dans un journal luxembourgeois, il soutient son confrère. En 1941, il se rallie à De Gaulle. Il a influencé beaucoup de caricaturistes, notamment Jean Effel et Jacques Faizant. Il participe brièvement au Canard enchaîné à la Libération. Jusqu'à son départ en retraite, en 1967, il est le dessinateur attitré du Figaro. Pendant plusieurs années et au moins jusqu'à la fin des années 1970, l'hebdomadaire Point de Vue - Images du Monde publie dans chaque numéro une caricature de Sennep.


Son style de caricature est très scholastique : précieux, au trait élégant, les caractéristiques des personnages sont exagérées à l'extrême ; les gros sont énormes, les maigres sont filiformes et les personnages (majoritairement des politiques) ont souvent des difformités qui rappellent leur fonction ou un fait d'actualité qui les touche. Aussi n'hésite-t-il pas, par exemple, à transformer en champignon nucléaire Jean-Jacques Servan-Schreiber pour se moquer de son combat contre les essais nucléaires français dans les années 1970.


Il est évoqué dans le 221e des 480 souvenirs cités par Georges Perec, dans son texte Je me souviens.


 


 


SUR LE LIVRE


Il s'agit d'extraits des Chroniques de l'oeil de boeuf.


Certaines illustrations sont "légères" voir érotiques.