Err

Les contes d'Hans Christian Andersen édition d'art de Bonnot

(Code: ANDERSENBONNOT)
60,00 EUR
Ajouter au Panier
Les contes d'Hans Christian Andersen édition d'art de Bonnot

TITRE : Les contes de Hans Christian Andersen

AUTEUR(S) : Hans Christian Andersen, traduction d’Etienne Avenard

ÉDITEUR : Éditions d’art Jean de Bonnot

ANNÉE : 1982

FORMAT : grand format 20 cm x 27 cm

NOMBRE DE TOMES : 1

NOMBRE DE PAGES : 508

ILLUSTRATIONS : oui, 195 illustrations de Hans Tegner, bandeaux, culs-de-lampe, illustrations in et hors texte, un portrait de l’auteur en frontispice

RELIURE : plein cuir de couleur noire avec illustrations en creux de couleur or sur les plats et le dos, tranche supérieure dorée, tranchefile

JAQUETTE : non

SIGNET : oui

RHODOÏD : non

ÉTAT : très bel état

PARTICULARITÉS : ex-libris

THÈMES : livre illustré, littérature, contes

 

SUR LE LIVRE

 

PRÉSENTATION DE L’ÉDITEUR

 

L’éditeur d'art Jean de Bonnot perpétue la tradition des beaux livres reliés plein cuir, tranches de têtes dorées, faits de bon papier vergé et filigrané.

 

Les collections signées Jean de Bonnot font le bonheur des bibliophiles et des amateurs d’ouvrages parfois épuisés ou très anciens,réédités dans les règles de l’art. Chaque volume est unique, avec des décors aux fers gravés et ciselés à la main, des gravures d’époque, des signets,tranchefiles, culs de lampes originaux...

 

Un Jean de Bonnot, c’est aussi le plaisir de lire retrouvé.

 

SUR LE LIVRE ET SON AUTEUR

 

Hans Christian Andersen est d’origine danoise. Né à Odense le 2 avril 1805, il est issu d’une famille très pauvre. En 1816, à la mort de son père, il est entièrement livré à lui-même et il arrête ses études.

 

En 1819 il part à Copenhague, car son ambition première est de devenir chanteur d’opéra. Essuyant de sérieux échecs, et en proie à la misère la plus noire, il finit par être admis en tant qu’apprenti danseur au théâtre royal.

 

En 1822 Andersen publie ses premiers textes. Il connaîtra son premier succès quelques années plus tard, en 1830 avec Promenade du canal de Holmen à la pointe orientale d'Amagre.

 

Il écrit ensuite d'autres romans quelque peu autobiographiques comme L'Improvisateur en 1835 et Rien qu’un Violoneux en 1837.

 

En parallèle, il écrit de nombreux poèmes, des pièces de théâtre des récits de voyage, et un journal.

 

C’est dans la période de 1832 à 1842 qu’il publie ses premiers contes merveilleux, qui feront son succès. Hans Christian Andersen devient alors célèbre dans toute l'Europe.

 

En 1857, après quelques années d’absence, il sort sa nouvelle Être ou ne pas être.

 

Ses Contes sont publiés en épisodes jusqu'en 1872. Parmi les plus populaires : La Petite Fille aux Allumettes (inspirée de l'enfance de sa mère), Chacun et Chaque Chose à sa Place, La Petite Sirène, La Princesse aux Petits Pois, Le Rossignol, Le Vilain Petit Canard, La Reine des Neiges, Les Habits Neufs de l’Empereur, etc.

 

Ses contes et histoires diverses sont traduites dans plus de quatre-vingts langues.

 

En 1875, Hans Christian Andersen chute gravement de son lit.Le 4 août il meurt dans sa petite maison de Rolighed au Danemark.

 

 

On retrouvera les textes suivants

 

Le briquet ; le coffre-volant ; le bonhomme de neige ; Grand-Claus et Petit-Claus ; l’intrépide soldat de plomb ; les sauteurs ; le vilain petit canard ; le vent décroche les enseignes ; Jean Lourdaud ; la vieille maison ; la bergère et le ramoneur ; le porcher ; les fiancés ; le sapin ; les feux follets sont dans la ville ! ; le lutin de l’épicier ;tante rage-de-dents

Les fleurs de la petite Ida ; la cochon tirelire ;la princesse et le petit pois ; le nouveau costume de l’Empereur ; l’ombre ; les douze voyageurs de la diligence ; le compagnon de route ; le faux-col ; une histoire vraie ; les cygnes  sauvages ; histoire d’une mère ; le rossignol ; les                        cigognes ; Poucette ; les galoches du bonheur ; le vent parle de Valdemar Daa et de ses filles ; ce que le père fait est bien aussi ; la petite marchande aux allumettes ; la reine des neiges (7 histoires) ; chacun et chaque chose à sa place ; Moelle de Sureau ; le marchand de sable ; le jardin de paradis ; le petite sirène.