Les mémoires du Duc de Saint Simon 18 tomes Ramsay

(Code: MEMOIRESAINTSIMON)
150,00 EUR
Ajouter au Panier
Les mémoires du Duc de Saint Simon 18 tomes Ramsay

TITRE : Mémoires de Saint-Simon

AUTEUR(S) : Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon

ÉDITEUR : Éditions Ramsay

COLLECTION :

ANNÉE : voir détail ci-dessous

FORMAT : 13,5 cm x 21,5 cm

NOMBRE DE TOMES : 18

NOMBRE DE PAGES : voir détail ci-dessous

ILLUSTRATIONS : sans

RELIURE : broché, couvertures illustrées couleurs

JAQUETTE : non

SIGNET : non

RHODOÏD : non

PARTICULARITÉS : complet dont le 18ème tome « table alphabétique générale des Mémoires »

ÉTAT : l’ensemble est en bon état, quelques dos légèrement insolés et avec marques de lecture, quelques traces sur les tranches de certains tomes

THÈMES : histoire, mémoires, littérature,ancien régime

 

 

SUR LES LIVRES

 

Louis de Rouvroy,duc de Saint-Simon, est né à Paris le16 janvier 1675 et mort le 2 mars 1755. Duc et pair de France, courtisan et mémorialiste, « espion sagace et fantasque de Versailles et des coulisses du pouvoir », c'est un témoin essentiel de la fin du règne de Louis XIV et de la Régence.

 

Nostalgique d'un âge d'or de la monarchie, il se veut duc et pair professionnel, mais sa croyance en une « aristo-monarchie à visage humain » est aussi l'affirmation d'une spiritualité. Théoricien de la hiérarchie sociale, il propose une vision intériorisée de l'inégalité qui trouve ses racines dans une très ancienne tradition. Imprécateur pugnace, irréductible, il prédit cependant la fin de la monarchie sous les coups de ceux qui veulent abattre« ce qui est grand par soi-même », et dépeint la cour comme une esthétique de la norme aristocratique.

 

L’œuvre présente une grande diversité dans la composition de chaque texte, mais une grande cohérence dans la vision du mémorialiste et de l'historien d'un monde révolu, fantastique et obsédant. Pour sa culture de la parole, artiste et raffinée, sa liberté stylistique et sa subjectivité, Saint-Simon est considéré comme l'un des plus grands écrivains français du 18ème siècle et ses Mémoires comme un monument de la littérature française.

 

Les Mémoires de Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon (1675-1755), ou Mémoires du duc de Saint-Simon couvrant les années 1691-1723 et comportant, notamment, la chronique des années 1701 à 1723, c'est-à-dire la fin du règne de Louis XIV etles débuts de la Régence, ne parurent que fort tard : projetés en 1694, écrits dans les années 1739-1749, ils furent saisis – parmi un très grand nombre de manuscrits – sur ordre du duc de Choiseul en 1760, transportés au dépôt des archives des Affaires étrangères, et circulèrent sous le manteau durant le 18ème siècle. Des extraits furent publiés de 1781 à 1790, à Paris et à Bruxelles.Mais le nom de l'auteur n'apparut qu'en 1788, auquel on ajouta le qualificatif d'« observateur véridique ». Enfin, grâce à un de ses descendants collatéraux,le général-marquis Saint-Simon, la première édition complète vit le jour à Paris en 1829-1830.

 

Admiré par Chateaubriand et Stendhal, combattu par Michelet, adulé par Proust – qui lui consacra un célèbre pastiche –, Saint-Simon est sorti peu à peu de l'oubli,dépassant, avec lenteur et détachement, le cercle restreint des happy few.

 

Michelet exprime la séduction et la résistance que la vie, l'idéologie et l'œuvre de Saint-Simon peuvent inspirer : « Je l'ai adopté, critiqué. Je l'ai aimé et désaimé. Le fruit de ces variations, c'est que j'ai pu enfin acquérir, en face de ce rude seigneur, une certaine liberté ».

 

Tome 1 : 1691-1694 présenté par François-Régis Bastide ; tableaux généalogiques établis par Georges Poissons ; année 1977 – 279 pages

Tome 2 : 1695-1699 présenté par Philippe Erlanger ; année 1977 ;579 pages ; une coupure au niveau de la liaison 1er plat-haut du dos et une pliure bas droit du 1er plat

Tome 3 : 1699-1702 présenté par le Duc de Castries de l’Académie Française ; année 1977 ; 475 pages ; une pliure sur le 1erplat de la couverture

Tome 4 : 1702-1705 présenté par Jean-Louis Curtis ; année 1977 ;461 pages

Tome 5 : 1705-1707 présenté par Jacques de Lacretelle de l’Académie Française ; année 1978 ; 461 pages

Tome 6 : 1707-1709 présenté par Sainte-Beuve ; année 1978 ;410 pages

Tome 7 : 1709-1710 présenté par Emmanuel Le Roy Ladurie ; année1 978 ; 465 pages

Tome 8 : 1710-1711 présenté par Hippolyte Taine ; année 1978 ;470 pages

Tome 9 : 1711-1713 présenté par Didier Martin ; année 1978 :547 pages

Tome 10 : 1713-1714 présenté par Barbey d’Aurevilly ;année 1978 ; 520 pages

Tome 11 : 1714-1715 présenté par André Maurois ;année 1978 ; 535 pages

Tome 12 : 1715-1716 présenté par Henry de Montherlant ;année 1978 ; 550 pages

Tome 13 : 1717-1718 présenté par le Duc Lévis Mirepoix de l’Académie Française ; année 1978 ; 516 pages

Tome 14 : 1718 présenté par René Girard ; année 1978 ; 520 pages

Tome 15 : 1718-1720 présenté par Érik Orsenna ;année 1979 ; 454 pages

Tome 16 : 1720-1721 présenté par J.C.L. de Sismondi ;année 1979 ; 516 pages

Tome 17 : 1721-1723 présenté par Philippe Sollers ;année 1979 ; 451 pages

Tome 18 : table alphabétique générale des Mémoires rédigée par l’auteur lui-même ; année 1979 ; 472 pages