Louis Figuier les merveilles de l’industrie 4 tomes reliés éditions Furne Jouvet XIXème science

(Code: LOUI1327)

Envoyer à un ami
140,00 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Louis Figuier les merveilles de l’industrie 4 tomes reliés éditions Furne Jouvet XIXème science

TITRE : Les merveilles de l’industrie, ou description des principales industries modernes


AUTEUR(S) : Louis Figuier


ÉDITEUR : Éditions Furne, Jouvet de Cie


ANNÉE : sans date, seconde partie du XIXème siècle


FORMAT : 20 cm x 28 cm


NOMBRE DE TOMES : 4


NOMBRE DE PAGES : détail ci-dessous


ILLUSTRATIONS : oui, détail du nombre de figures ci-dessous


RELIURE : demi-reliure ou demi-chagrin, dos à 4 nerfs avec titre auteur et tomaison en caractères dorés, tranchefile, plats cartonnés marbrés couleurs, pages de garde marbrées couleurs, tranches supérieures dorées


JAQUETTE : non


SIGNET : oui


RHODOÏD : non


ÉTAT : bel état, quelques défauts de reliure (au niveau des tranches et petites usures sur le cuir du tome 4), rousseurs partielles, ouvrages très solides


PARTICULARITÉS : complet de ses 4 tomes, texte sur 2 colonnes


THÈMES : livre illustré, livre ancien, sciences, industries


SUR L’AUTEUR


Guillaume Louis Figuier, né à Montpellier le 15 février 1819 et mort le 8 novembre 1894 à Paris, 9ème, est un écrivain et vulgarisateur scientifique français.


Docteur en médecine en 1841, Figuier fut nommé, en 1846, professeur à l'école de pharmacie de Montpellier, puis à celle de Paris. C'est là qu'il entreprit une série d'expériences physiologiques en vue de démontrer, contrairement aux idées de Claude Bernard, que le foie a pour rôle, dans l'organisme, de condenser le sucre qui existe dans le sang. Cette lutte scientifique tourna à son désavantage, et Figuier abandonna pour toujours l'expérimentation.


Déjà connu des savants par de nombreux mémoires publiés de 1847 à 1854 dans les Annales des sciences, au Journal de pharmacie, Figuier s'est surtout rendu populaire par des écrits de science et d'histoire vulgarisées.


Figuier tenta aussi de créer un genre nouveau, le « théâtre scientifique », une série de pièces ayant pour héros les grands inventeurs ou les grands savants ; cette tentative eut peu de succès. En 1855, Figuier remplaça Victor Meunier comme rédacteur du feuilleton scientifique de La Presse. Ses articles publiés chaque semaine depuis 1856 jusqu'à sa mort, ont été réunis dans un volume intitulé l'Année scientifique et industrielle ou Exposé annuel des travaux. C'est un inventaire exact des productions scientifiques de l'année. Il fut également rédacteur en chef de La Science illustrée, revue hebdomadaire de vulgarisation scientifique créée par Adolphe Bitard et à laquelle participèrent aussi Jules Verne, Louis-Henri Boussenard et Camille Flammarion.


DÉTAILS DES TOMES


 


TOME 1 : INDUSTRIES CHIMIQUES


Sont abordés dans ce tome : le verre et le cristal ; les poteries faïences et porcelaines ; le savon ; les soudes et les potasses ; le sel ; le soufre et l’acide sulfurique.


756 pages


413 figures en noir


TOME 2 : INDUSTRIES CHIMIQUES


Sont abordés dans ce tome : le sucre ; le papier ; les papiers peints ; les cuirs et les peaux ; le caoutchouc et la gutta-percha ; la teinture.


731 pages


323 figures en noir


TOME 3 : INDUSTRIES CHIMIQUES


Sont abordés dans ce tome : l’eau ; les boissons gazeuses ; le blanchiment et le blanchissage ; le phosphore et les allumettes chimiques ; le froid artificiel ; l’asphalte et le bitume.


684 pages


291 figures en noir


TOME 4 : INDUSTRIES AGRICOLES ET ALIMENTAIRES


Sont abordés dans ce tome : pain et farines ; fécules et pâtes alimentaires ; lait beurre et fromages ; vin ; cidre ; bière ; alcool et distillation ; vinaigre ; huiles ; conserves alimentaires ; café et thé.


739 pages


367 figures en noir



16/11/2015


 


Louis Figuier les merveilles de l’industrie 4 tomes reliés éditions Furne Jouvet XIXème sciences techniques industries gravures