Err

Marquis Boyer d'Argens Lettres Juives à La Haye 4 tomes édition originale philosophie

(Code: BOYERARGENSLETTRESJUIVES)
150,00 EUR
Ajouter au Panier
Marquis Boyer d'Argens Lettres Juives à La Haye 4 tomes édition originale philosophie

TITRE : Lettres juives

AUTEUR(S) : Marquis Boyer d’Argens

ÉDITEUR : à La Haye, chez Pierre Paupie

ANNÉE : 1738

FORMAT : 9,5 cm x 15,5 cm

NOMBRE DE TOMES : 4

NOMBRE DE PAGES : voir détail ci-dessous

ILLUSTRATIONS : vignettes sur page de titre, lettrines, culs-de-lampe

RELIURE : reliure d’époque, plats à filets dorés d’encadrement, dos lisse décoré avec deux pièces de titre, pages de garde marbrées couleurs, tranches de couleur rouges, tranchefile

JAQUETTE : non

SIGNET : non

RHODOÏD : non

ÉTAT : l’ensemble est en bon état, quelques frottements de reliure, quelques taches ou rousseurs,voir détail par tome ci-dessous pour les défauts majeurs ; annotation manuscrite sur la pré-page de titre (Bernh Schärer 1784)

THÈMES : livres anciens ; philosophie ; voyages

PARTICULARITÉS : tome 2-3-4-5 ; édition originale

 

SUR LES LIVRES 

 

 

Le titre complet est (avec l’orthographe originelle)

 

Lettres juives

 Ou

 correspondance philosophique, historique et critique entre un juif voyageur en différens États de l’Europe, et les correspondans en divers endroits

 

Nouvelle édition augmentée de XX nouvelles lettres, de quantité de remarques et de plusieurs figures

 

Les Lettres juives sont la première contribution littéraire de Boyer d'Argens après sa carrière militaire et son livre le plus remarquable par sa fantaisie et sa verve. L'ouvrage fut à l'origine un périodique, les lettres paraissaient régulièrement. Un juif voyageur en Europe fait part de ses observations et de ses réflexions à ses amis juifs, selon un modèle assez en vogue à cette époque et qu'emploiera en premier Marana dans L'espion turc en 1684, puis Montesquieu dans les Lettres Persanes en 1721. L'ensemble donne lieu à une élégante satire de la société et des moeurs de l'époque.. Il souffle sur l'oeuvre un vent tout à fait philosophique et critique, et c'est le souffle des Lumières, celui qu'on retrouvera dans l'esprit de Diderot et de Voltaire et qui s'interroge sur la perception des choses, l'opinion et la vérité.

 

Publiées pour la première fois en 1738 elles furent mises à l'index le 28 juillet 1742 et le 29 avril 1744.

 

Les «Lettres Juives» du Marquis Boyer d'Argens, disciple de Voltaire et Bayle, sont une remarquable illustration de la défense de la tolérance religieuse. Jeune, le Marquis d’Argens voyagea en Méditerranée et en Afrique du Nord et fut Secrétaire du Représentant du Roi à Constantinople. De 1735 à 1740,il vécut en Hollande où il écrivit cet ouvrage sous forme de courriers d’un Juif Ottoman Aaron Monecca à divers correspondants.




TOME 2

 

Depuis la lettre XLI jusqu’à LXXX

Épître « à sa majesté Théodore Ier roi de Corse »suivi de « préface du traducteur »

363 pages

 

 

TOME 3

Depuis la lettre LXXXI jusqu’à CXX

Épître « aux Rabbins de la sinagogue d’Amsterdam » suivi de «préface du traducteur »

382 pages

Manque une page de garde marbrée couleurs

 

 

TOME 4

Depuis la lettre CXXI jusqu’à CLV

Épître « au preux et admirable Dom Quichotte de la Manche,invincible chevalier des lions » suivi de « préface»

335 pages


 

 

TOME 5

Depuis la lettre CLVI jusqu’à CXC

Épître « au naïf et inimitable Sancho Panca le vrai modelle des bons et fidèles écuyers, gouverneur de l’île de Barataria » suivi de «préface»

480 pages

Manques au niveau de la coiffe supérieure