Naples l’éclatante Camille Mauclair aquarelles Pierre Vignal éditions Arthaud 1928 Grenoble Ital

(Code: NAPL1293)

Envoyer à un ami
45,00 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Naples l’éclatante Camille Mauclair aquarelles Pierre Vignal éditions Arthaud 1928 Grenoble Ital

TITRE : Naples l’éclatante


AUTEUR(S) : Camille Mauclair


ÉDITEUR : Éditions Arthaud à Grenoble


ANNÉE : 1928


FORMAT : 25 cm x 33 cm


NOMBRE DE TOMES : 1


NOMBRE DE PAGES : 172


ILLUSTRATIONS : oui, nombreuses photographies in texte et aquarelles hors texte protégées par serpente légendée de Pierre Vignal,


RELIURE : broché, couverture souple


JAQUETTE : oui, illustrée couleurs


SIGNET : non


RHODOÏD : non


ÉTAT : bon état, jaquette légèrement savetée sur le 2nd plat.


PARTICULARITÉS : tirage à 2975 exemplaires, un des 2700 exemplaires ordinaires (n° 416)


POIDS EMBALLAGE COMPRIS : 1 kg – 2 kg


THÈMES : géographie, voyages, livre ancien, Italie


SUR LA COLLECTION


Les éditions Arthaud (successeurs des Éditions Jean Rey à Grenoble) se sont spécialisées dans l’édition de livres sur le thème du régionalisme, de la géographie et des voyages. Plusieurs collections ont vu le jour dont celle « les beaux pays ».


C’est l’occasion de parcourir la France et les pays étrangers au travers de textes très soignés et de découvrir d’anciennes photographies de lieux qui ont depuis bien changés.


SUR LE LIVRE 


 


Le titre complet est


 


Naples l’éclatante


Capri ; Amalfi ; Sorrente ; Paestum ; Pompéi ; Herculanum



On retrouvera au sommaire


1 – la naissance de Napoli ; les temps modernes


2 – la vie plébéienne


3 – le vieux Naples


4 – places, églises, palais


5 – le Vésuve et Pompéi


6 – de Cumes à Paestum


7 – les îles de rêve


SUR L’ILLUSTRATEUR


Pierre Victor Louis VIGNAL, né au Bouscat, commune de la ceinture nord de Bordeaux le 7 juillet 1855 et mort à Paris le 23 février 1925, est un peintre aquarelliste français.


C’est un homme de métier, il n’a pas tenu de journal, n’a pas laissé d’écrits comme beaucoup de peintres qui pensent à leur postérité. Les documents qu’il nous a laissés sont ses aquarelles, dont une grande partie a été reproduite pour diverses éditions.


Fils de négociant, il débute à Bordeaux avec le peintre Maxime LALANNE qui l’initie à la gravure et à la peinture. Devant ses dispositions, il lui conseille d'aller à Paris. VIGNAL doit effectuer d'abord son service militaire en 1875 à Saint-Malo et va ensuite à Paris. Cette même année il expose pour la première fois au célèbre « Salon des artistes français ». Il y obtient une médaille de 3e classe en 1901 puis une médaille de 2e classe en 1907. Devenu sociétaire de cette institution en 1883, il expose ensuite hors-concours. À partir de cette époque il expose au moins une fois par an. Il est aussi un membre éminent de la « Société des aquarellistes français ».


Il est reçu dans l’atelier d’Henri Joseph Harpignies, grand peintre paysagiste classique et grand aquarelliste. Ce dernier lui conseille : « Sachez que la couleur n’existe pas. Les Grands maîtres, à la fin de leur vie, n’avaient que la sépia sur leur palette ». C’est la maîtrise du dessin qui lui sera transmise par ce grand Maître. Mais VIGNAL aime les couleurs. Il ira les chercher dans ses nombreux voyages autour de la Méditerranée. En attendant il poursuit sa formation en allant séjourner avec les peintres de Barbizon et ceux d’Auvers sur Oise.


À cette époque les peintres voyagent beaucoup. Le train et les bateaux à vapeur leur ouvrent de nouveaux horizons. L'Orientalisme est à la mode, il faut donc aller sur place. VIGNAL est un grand voyageur, son premier voyage l’amène en Grèce, il est ébloui par la lumière de la Méditerranée. Ensuite il va en Espagne et bien sûr, très souvent en Italie. En 1914 Il est un membre de l’expédition du Maréchal Lyautey au Maroc, chargé de ramener les plus belles images de ce pays. En 1922, c’est le général Henri Gouraud, Haut-Commissaire de la République française pour cette nouvelle région, qui le sollicite pour l’accompagner dans son expédition orientale en Syrie. À son retour, une exposition de ses aquarelles sur le Liban et la Syrie remporte un vif succès.


Il est aussi un Maître de l’aquarelle, reconnu et apprécié des élites parisiennes. Il dispense son enseignement dans son atelier à Paris, où il occupe l’ancien atelier de Jean-Dominique INGRES au 7 quai Voltaire, au premier étage au fond de la cour. Il reçoit des élèves, souvent fortunés parce qu’il est renommé. Se souvenant d’Harpignies, il disait à ses élèves : « Si vous n’avez que 3 séances pour faire une aquarelle, passez en 2 à faire le dessin. ». Il enseignait un métier.


Il épouse une de ses élèves Camille Carlier, en 1920. Son atelier se féminise après cette date.


Pierre VIGNAL est décoré de la Légion d'honneur en 1912.


Sam Chamberlain écrit dans son livre Etched in sunlight Fifty years in he Graphic Arts (publié par Boston Public Library en 1968) : « Durant l’été 1924, Guillaume Emerson, un éminent architecte américain qui avait fait ses études aux Beaux-Arts de Paris dans l’atelier de Victor Laloux, était à Paris pour préparer l’édition d’un livre « Old bridges in France ». Il avait demandé à Georges GROMORT, architecte ancien camarade d’atelier, d’écrire les textes, et à Pierre VIGNAL de faire plus de quarante aquarelles pour illustrer ce livre. Ces aquarelles apparaissent quelquefois sur le marché de l’Art.


Henri Lavedan écrit le catalogue d'une exposition, un an après sa disparition, à la galerie Georges Petit à Paris en 1926.


Peintre de la Méditerranée, VIGNAL est aussi classé parmi les Orientalistes. L’aquarelle est son unique forme d’expression, il a su en tirer le meilleur parti. En 2001, un hommage lui est rendu par une exposition rétrospective de son œuvre à l’Ermitage de Compostelle au Bouscat, son lieu de naissance.


Sa présence est toujours vivante sur le marché de l’Art mais aussi dans les anciennes éditions qu'il a illustrées et dans certains numéros de l’Illustration.


Source : wikipédia



19/10/2015


Naples l’éclatante Camille Mauclair aquarelles Pierre Vignal éditions Arthaud 1928 Grenoble Italie géographie voyages Capri Amalfi Sorrente Paestum Pompéi Herculanum