Err

Oeuvres complètes de Molière NRF Gallimard Bibliothèque de la Pléiade Théâtre

(Code: MOLIEREPLEIADE)
65,00 EUR
Ajouter au Panier
Oeuvres complètes de Molière NRF Gallimard Bibliothèque de la Pléiade Théâtre

TITRE : Œuvres complètes

AUTEUR(S) : Molière (Jean-Baptiste Poquelin dit Molière)

ÉDITEUR : NRF Gallimard

COLLECTION : Bibliothèque de la Pléiade, 8ème et 9ème volume de la collection

ANNÉE : 1976

FORMAT : 10,5 cm x 17 cm

NOMBRE DE TOMES : 2

NOMBRE DE PAGES : voir ci-dessous

ILLUSTRATIONS : sans

RELIURE : pleine peau de couleur rouge, pages de garde couleur, filets dorés sur le dos avec pièce de titre, tranchefile, tranche supérieure couleur

JAQUETTE : oui

SIGNET : oui (2 par tome)

RHODOÏD : oui

PARTICULARITÉS : œuvres complètes en 2 volumes ; sous cartonnage neutre

ÉTAT : bon état, couleur des tranches supérieures passée, petites marques sur les rhodoïds partiellement insolés, cartonnages en état d’usage, propres et solides

THÈMES : collection littéraire, littérature, théâtre, ancien régime

 

SUR LES LIVRES

 

Texte établi, présenté et annoté par Georges Couton.

 

On connaît Molière, et on croit le connaître bien. Chaque génération l’a lu à sa manière. Des traditions éditoriales, et des légendes biographiques, se sont fait jour. On publie généralement ses œuvres dans l’ordre selon lequel elles furent créées, alors que pour plusieurs pièces, et notamment pour Tartuffe, on ne possède pas le texte de la création. Il aurait écrit sur la médecine parce qu’il était malade ; sur le mariage et la jalousie parce que sa femme aurait été légère… L’avantage, avec les grandes œuvres, c’est qu’elles redeviennent neuves dès qu’on veut bien porter sur elles un regard différent. Ainsi, ce n’est pas dans de prétendues difficultés conjugales qu’on cherchera la source de l’intérêt de Molière pour le statut des femmes, mais bien plutôt dans un ensemble de valeurs partagées par toute la société mondaine de son temps. De même, Molière ne fut pas un malade qui raillait ses médecins, mais un auteur qui, après l’interdiction du Tartuffe, utilisa la médecine comme allégorie de la religion, sujet désormais prohibé. De même encore, on ne peut mettre sur le même plan les pièces qu’il publia lui-même – à partir des Précieuses ridicules –, celles que firent imprimer ses héritiers et celles qui restèrent inédites jusqu’au 19ème siècle.

 

Cette édition reconstitue la trajectoire éditoriale de l’œuvre et insiste sur ce qui distingue Molière des autres auteurs de son temps : une indifférence souveraine à l’égard des règles de poétique théâtrale ; des innovations radicales dans l’«action» (la manière de jouer) comme dans la structure des pièces ; une réussite exceptionnelle dans la comédie «mêlée de musique» ; et surtout un jeu permanent, sans précédent, sur et avec des valeurs qui étaient les siennes, que partageait son public (la Cour comme la Ville), que nous partageons toujours pour une bonne part, et dont il a fait la matière même de ses comédies, créant ainsi entre la salle et la scène une connivence inouïe, qui dure encore.

 

TOME 1 

 

LXVIII+ 1114 pages

 

Ce volume contient

 

La Jalousie du Barbouillé - Le Médecin volant - L'Étourdi ou Les Contretemps - Le Dépit amoureux - Les Précieuses ridicules - Sganarelle ou Le Cocu imaginaire - Dom Garcie de Navarre ou le Prince jaloux - L'École des Maris - Les Fâcheux -L'École des Femmes - Remerciement au Roi - La Critique de l'École des Femmes -L'Impromptu de Versailles - Le Mariage forcé - Les Plaisirs de l'Île enchantée - La Princesse d'Élide - Le Tartuffe ou L'Imposteur - Appendices.

 

TOME 2 

 

1565pages

 

Ce volume contient

 

Dom Juan ou Le Festin de Pierre - L'Amour médecin - Le Misanthrope - Le Médecin malgré lui - Le Bal des Muses - Pastorale comique - Mélicerte - Le Sicilien ou L'amour peintre - Amphitryon - Le Grand divertissement royal de Versailles -George Dandin ou Le Mari confondu - L'Avare - Monsieur de Pourceaugnac - Les Amants magnifiques - Le Bourgeois gentilhomme - Psyché - Les Fourberies de Scapin - La Comtesse d'Escarbagnas - Les Femmes savantes - Le Malade imaginaire - Œuvres diverses - Appendices.