Pierre Nora les lieux de mémoire la république éditions NRF Gallimard bibliothèque illustrée de

(Code: PIER1232)

Envoyer à un ami
30,00 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Pierre Nora les lieux de mémoire la république éditions NRF Gallimard bibliothèque illustrée de

TITRE : La République


AUTEUR(S) : Collectif d’auteurs sous la direction de Pierre Nora


ÉDITEUR : Éditions NRF Gallimard


COLLECTION : Bibliothèque illustrée des histoires


ANNÉE : 1992


FORMAT : 16 cm x 22 cm


NOMBRE DE TOMES : 1


NOMBRE DE PAGES : 674


ILLUSTRATIONS : oui, 149 illustrations en noir hors texte (reproductions de documents anciens, photographies)


RELIURE : pleine toile, tranchefile


JAQUETTE : oui, avec une illustration couleurs au centre du 1er plat


SIGNET : oui


RHODOÏD : non


ÉTAT : très bel état, dos de la jaquette insolé et une petite coupure, sans rousseur ni annotation ou déchirure, reliure en excellent état, ouvrage bien solide pouvant être manipulé sans crainte.


PARTICULARITÉS : 1er tome de la série (chaque tome est indépendant)


THÈMES : histoire de France


SUR L’ÉTUDE


Édition publiée sous la direction de Pierre Nora. Avec la collaboration de Charles-Robert Ageron, Maurice Agulhon, Christian Amalvi, Bronislaw Baczko, Colette Beaune, Avner Ben-Amos, Françoise Bercé, Françoise Cachin, Jean Carbonnier, André Chastel, Georges Duby, André Fermigier, Bruno Foucart, Marcel Gauchet, Raoul Girardet, Jean-Marie Goulemot, Bernard Guenée, Jean-Yves Guiomar, Hélène Himelfarb, Hervé Le Bras, Jacques Le Goff, Emmanuel Le Roy Ladurie, Anne-Marie Lecoq, Pascale Marie et Jean-Clément Martin.


La disparition rapide de notre mémoire nationale appelle aujourd'hui un inventaire des lieux où elle s'est électivement incarnée et qui, par la volonté des hommes ou le travail des siècles, en sont restés comme ses plus éclatants symboles : fêtes, emblèmes, monuments et commémorations, mais aussi éloges, archives, dictionnaires et musées.


Du haut lieu à sacralité institutionnelle, Reims ou le Panthéon, à l'humble manuel de nos enfances républicaines. Depuis les chroniques de Saint-Denis, au XIIIe siècle, jusqu'au Trésor de la langue française ; en passant par le Louvre, La Marseillaise et l'encyclopédie Larousse.


Plus qu'une exhaustivité impossible à atteindre, comptent ici les types de sujets retenus, l'élaboration des objets, la richesse et la variété des approches et, en définitive, l'équilibre général d'un vaste ensemble auquel ont accepté de collaborer plus de cent historiens parmi les plus qualifiés. La matière de France est inépuisable.


Au total, une histoire de France. Non pas au sens habituel du terme ; mais, entre mémoire et histoire, l'exploration sélective et savante de notre héritage collectif.


SUR LE LIVRE


 


Édition publiée sous la direction de Pierre Nora. Avec la collaboration de Charles-Robert Ageron, Maurice Agulhon, Christian Amalvi, Bronislaw Baczko, Avner Ben-Amos, Raoul Girardet, Jean-Marie Goulemot, Pascale Marie, Jean-Clément Martin, Pierre Nora, Pascal Ory, Jacques et Mona Ozouf, Antoine Prost, Madeleine Rebérioux, Michel Vovelle et Éric Walter.


On retrouvera au sommaire


1 -  Symboles


Les trois Couleurs


Le calendrier républicain


La Marseillaise


2 -  Monuments


Le Panthéon


La mairie


Les monuments aux morts


3 -  Pédagogie


Le Grand Dictionnaire de Pierre Larousse


Lavisse, instituteur national


Le Tour de la France par deux enfants


La bibliothèque des Amis de l'instruction du IIIe arrondissement


Le Dictionnaire de pédagogie de Ferdinand Buisson


4 -  Commémorations


Les centenaires de Voltaire et de Rousseau


Le 14 Juillet


Les funérailles de Victor Hugo


Le Centenaire de la Révolution française


L'Exposition coloniale de 1931


5 - Contre-mémoire


La Vendée, région-mémoire


Le Mur des Fédérés


De la République à la Nation


SUR L’AUTEUR


Dernier-né, le 17 novembre 1931, d’une famille de quatre enfants dont le père, chirurgien, était chef de service à l'hôpital Rothschild, il a passé la guerre avec sa mère, ses deux frères et sa sœur à Grenoble, puis dans le Vercors à Villard-de-Lans, dans une pension dont il s'échappe quand la gestapo est venue le chercher. Après la guerre et le retour à Paris, études au lycée Carnot, puis khâgne au lycée Louis-le-Grand. Licence de lettres et de philosophie, agrégation d'histoire (1958).


Affecté à Oran, lycée Lamoricière, il en ramène deux ans plus tard un essai de psychologie collective, Les Français d'Algérie, qui paraît au début de son séjour à la fondation Thiers (1961-1963). Séjour suivi d'une des premières bourses de voyage lointain attribuées par la fondation Singer-Polignac, qui lui permet de visiter les États-Unis, Cuba, et la République populaire de Chine, que le général de Gaulle venait de reconnaître.


Depuis lors, il a poursuivi une activité parallèle d'universitaire et d'éditeur. Assistant, puis maître-assistant à l'Institut d'études politiques de Paris de 1965 à 1977. Élu à cette date directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, spécialisé dans l'étude de l'historiographie et du sentiment national, il s'est surtout consacré, dans le cadre d'une « histoire du présent », à l'élaboration d'une problématique générale de la mémoire historique contemporaine. Docteur honoris causa de l'université Laval à Québec (1999).


Après avoir créé en 1964, aux éditions René Julliard, la collection de poche « Archives » (une centaine de volumes), il est entré comme directeur littéraire en 1965 chez Gallimard pour y développer le secteur des livres d'histoire, de documents et d'essais. Il y a en particulier créé la « Bibliothèque des sciences humaines » (1966), la collection « Témoins » (1967), la « Bibliothèque des histoires » (1970). Il y a également fondé en 1980 la revue Le Débat, qu'il dirige depuis cette date.


Président de l’association « Liberté pour l’histoire » depuis 2007.


Prix Diderot-Universalis (1988), prix Louise Weiss-Bibliothèque nationale (1991). Il a reçu le prix Gobert (histoire) de l'Académie française en 1993 et, la même année, le Grand Prix national de l'Histoire. Grande médaille de vermeil de la Ville de Paris (2007). Prix Montaigne (2012).


Élu à l'Académie française, le 7 juin 2001, au fauteuil de Michel Droit (27e fauteuil).


Source : academie-francaise.f



05/08/2015


Pierre Nora les lieux de mémoire la république éditions NRF Gallimard bibliothèque illustrée des histoires