Poulbot des gosses des bonshommes cent dessins illustrateur première guerre mondiale

(Code: POUL1189)
60,00 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Poulbot des gosses des bonshommes cent dessins illustrateur première guerre mondiale

 

TITRE : Des gosses des bonshommes

 

AUTEUR(S) : Poulbot

ÉDITEUR : Publié par l'auteur

ANNÉE : sans

 

FORMAT : 14 cm x 20 cm

NOMBRE DE TOMES : 1

NOMBRE DE PAGES : non paginé

 

ILLUSTRATIONS : oui, cent dessins en noir hors texte

 

RELIURE : demi-reliure, dos lisse avec auteur et titre en caractères dorés et un motif floral, page de garde couleur

JAQUETTE : non

SIGNET : oui

RHODOÏD : non

 

ÉTAT : bel état, 3 frottements au niveau du dos, ouvrage bien solide

 

PARTICULARITÉS : la couverture d'origine illustrée couleurs a été conservée

 

THÈMES : dessins, illustrations, illustrateur, première guerre mondiale 1914-1918, militaria

 

 

SUR LE LIVRE

 

On trouvera en plus des 100 dessins deux lettres anonymes.

 

Les illustrations sont sur le thème de la première guerre mondiale

 

 

SUR L'AUTEUR

 

Francisque Poulbot, né à Saint-Denis le 6 février 1879 et mort à Paris le 16 septembre 1946, est un affichiste, goguettier, dessinateur et illustrateur français.

 

Né dans une famille d'enseignants – ses parents sont instituteurs –, Francisque Poulbot est l'aîné de sept enfants. Doué pour le dessin, il n'ose cependant pas se présenter à l'École des beaux-arts. À partir de 1900, ses dessins commencent à être publiés dans la presse. Il s'installe à Montmartre et épouse, en février 1914, Léona Ondernard, avant de partir pour le front ; il est cependant réformé l'année suivante. Durant la Grande Guerre, il signe des affiches et des cartes postales patriotiques, ce qui lui vaudra, pendant la Seconde Guerre mondiale, sous l'occupation allemande, d'être assigné à résidence.

 

Très attaché à la vie montmartroise, Poulbot s'associe, en 1920-1921, à la création de la « République de Montmartre » avec ses amis Adolphe Willette, Forain et Maurice Neumont. Il est à leur côté membre de la goguette du Cornet. En 1923, pour venir en aide aux enfants nécessiteux de Montmartre, il ouvre un dispensaire rue Lepic.

 

Il meurt dans sa maison, au 13 avenue Junot à Montmartre le 16 septembre 1946 et est inhumé au cimetière de Montmartre.

                                                                                                                             

Le néologisme « poulbot » a été créé en référence à ses nombreuses illustrations représentant des titis parisiens : les gamins des rues. Une illustration de Gavroche, le célèbre personnage du roman Les Misérables de Victor Hugo, en est le parfait exemple.

 

 

CLIQUEZ SUR LES PHOTOGRAPHIES CI-DESSOUS POUR LES AGRANDIR

 

 Poulbot des gosses des bonshommes cent dessins illustrateur première guerre mondiale

 

 

Poulbot des gosses des bonshommes cent dessins illustrateur première guerre mondiale

 

Poulbot des gosses des bonshommes cent dessins illustrateur première guerre mondiale

 

Poulbot des gosses des bonshommes cent dessins illustrateur première guerre mondiale

 

Poulbot des gosses des bonshommes cent dessins illustrateur première guerre mondiale

 

Poulbot des gosses des bonshommes cent dessins illustrateur première guerre mondiale

 

Poulbot des gosses des bonshommes cent dessins illustrateur première guerre mondiale

 

Poulbot des gosses des bonshommes cent dessins illustrateur première guerre mondiale

 

Poulbot des gosses des bonshommes cent dessins illustrateur première guerre mondiale

 

Poulbot des gosses des bonshommes cent dessins illustrateur première guerre mondiale

 

Poulbot des gosses des bonshommes cent dessins illustrateur première guerre mondiale

 

29/06/2015