Err

Rimbaud Illuminations illustrées par Zao Wou-Ki

(Code: RIMBAUDZAOWOUKI)
150,00 EUR
Ajouter au Panier
Rimbaud Illuminations illustrées par Zao Wou-Ki

TITRE : Illuminations

AUTEUR(S) : Arthur Rimbaud

ÉDITEUR : Éditions Le Club Français du Livre

ANNÉE : 1966

FORMAT : 20 cm x 24 cm

NOMBRE DE TOMES : 1

NOMBRE DE PAGES : plusieurs feuillets de 4 pages non coupés

ILLUSTRATIONS : oui, 8 aquarelles inédites par Zao Wou-ki hors-texte

RELIURE : non relié, sous chemise rempliée recouverte d’un papier cristal glissée dans un carton d’emboitage

JAQUETTE : non

SIGNET : non

RHODOÏD : non

ÉTAT : bel état, carton d’emboitage très légèrement saveté et marqué

PARTICULARITÉS : édition hors commerce et numérotée réservée aux membres-associés du Club Français du Livre, à l’occasion du 20ème anniversaire du Club Français du Livre.Les aquarelles de Zao Wou-ki ont été tirées sur vélin pur fil Johannot.

THÈMES : art,livre illustré, édition numérotée, arts, littérature, poésie

 

SUR LE LIVRE 

 

Les Illuminations est le titre d'un recueil de poèmes en prose ou en vers libres composés par Arthur Rimbaud entre 1872 et 1875, et publié partiellement en 1886 puis, dans son intégralité, à titre posthume, en 1895.

 

SUR L’ILLUSTRATEUR

 

Zao Wou-Ki, né le 1er février 1920 à Pékin, et mort le 9 avril 2013 (à 93 ans) à Nyon, est un peintre et graveur chinois naturalisé français en 1964.

 

Il est rattaché, dans les années 1950, à la nouvelle École de Paris, puis à l'abstraction lyrique avant de devenir, selon la définition de Claude Roy :

 

« ...Un grand peintre qui poursuit dans son œuvre une dizaine au moins de grands siècles de l'art chinois, et qui est un des meilleurs peintres modernes de l'Occident. »

 

Son œuvre est vaste. Elle comprend les peintures réalistes de ses premiers tableaux qui sont surtout des portraits, quelques natures mortes et des paysages (1935-1949), ainsi que des huiles sur toiles de grands formats inspirées de Paul Klee qui tendent vers l'abstraction à partir des années 1950,puis l'abstraction lyrique dans les années 1960, des encres de Chine, des calligraphies.

 

Très vite apprécié en Occident, ami de Pierre Soulages, de Joan Miró, de Henri Michaux, il est reconnu par son propre pays vers 1983. À cette date, il est accueilli à Pékin où ses œuvres sont exposées au Musée national de Chine.

 

La France lui a rendu hommage à plusieurs reprises. Il a été nommé grand Officier de la Légion d'honneur, commandeur de l'ordre national du Mérite, officier des Arts et des Lettres, et en 1995, il créa une œuvre originale lorsque la Poste a émis un timbre-poste en son honneur.