Rouen qui s'en va 20 eaux-fortes année 1876

(Code: ROUENQUISENVADELINE)

Envoyer à un ami
100,00 EUR
Ajouter au Panier
Rouen qui s'en va 20 eaux-fortes année 1876

TITRE : Rouen qui s’en va

AUTEUR(S) : Jules Adeline

ÉDITEUR : E. Augé, libraire-éditeur, 36 ruede la Grosse Horloge à Rouen

COLLECTION :

ANNÉE : 1876

FORMAT : 24,5 cm x 33 cm

NOMBRE DE TOMES : 1

NOMBRE DE PAGES : une notice de 16 pages + 20 eaux-fortes sous chemise

ILLUSTRATIONS : oui, 20 eaux-fortes, une vignette en noir au centre de la page de titre de la notice, une vignette en noir au centre de chaque chemise.

RELIURE : non relié, sous chemise cartonnée dos toilé de couleur rouge,  à lacets  illustrée sur le 1er plat

JAQUETTE : non

SIGNET : non

RHODOÏD : non

PARTICULARITÉS : ouvrage tiré à 125 exemplaires numérotés et paraphés par l’auteur plus, deux numéros doubles (124B et 125B) pour le dépôt légal. Exemplaire n° 7.

ÉTAT : la chemise cartonnée est en état moyen, les eaux-fortes présentes des mouillures plus ou moins prononcées(voir détail ci-dessous)

THÈMES : livres illustrés, livres anciens, art, régionalisme, Normandie

 

 

SUR LE LIVRE

 

Les eaux-fortes ont été tirées par A. Salmon (de Paris) ; le texte de l’imprimerie Léon Deshays.

 

Détail

 

1 –chemise 1 (notice illustrée de 16 pages sous chemise. Les illustrations sont protégées par serpente)

2– chemise 2 (livraison 1). 2 eaux fortes (Porte Guillaume-Lion 18ème siècle – Reste de l’enceinte fortifiée, vue prise rue du Rempart-Martainville).Anciennes mouillures importantes.

3– chemise 3 (livraison 2). 2 eaux-fortes (Fontaine de la rue des Augustins 18ème siècle – Façade de l’Église des Augustins 14ème et 17ème siècles). Anciennes mouillures importantes.

4 –chemise 4 (livraison 3). 2 eaux-fortes (Église Saint-Étienne des Tonneliers,rue Jacques-le-Lieur – Fontaine des libraires près le portail des Libraires). Anciennes mouillures en marge.

5– chemise 5 (livraison 4). 2 eaux-fortes (Église Sainte-Marie-la-Petite, vue prise rue des Bons-Enfants – Bâtiment de l’Abbaye de Saint-Amand 17èmesiècle). Anciennes mouillures importantes.

6 –chemise 6 (livraison 5). 2 aux-fortes (Façade de l’École Saint-Louis, ancien couvent des Bénédictines – Église Saint-Laurent, vue prise de la rue de l’École). Anciennes mouillures importantes.

7– chemise 7 (livraison 6). 2 eaux-fortes (Église Sainte-Croix-des-Pelletiers 16ème siècle – Fontaine Sainte-Croix-des-Pelletiers 1634). Anciennes mouillures en marge.

8 –chemise 8 (livraison 7). 2 eaux-fortes (Église Saint-Georges ou du Saint-Sépulcre, place de la Pucelle – Édicule de la Fierté ou Chapelle Saint-Romain 16ème siècle). Anciennes mouillures importantes.

9– chemise 9 (livraison 8). 2 eaux-fortes (Église Saint-Cande-le-Jeune, vue prise de l’impasse du Petit-Salut – Fontaine Saint-Candé 18ème siècle). Anciennes mouillures en marge pour 1 eau-forte, plus importante pour la seconde.

10– chemise 10 (livraison 9). 45 eaux-fortes (Bureau des Finances 16ème siècle – Église Saint-Pierre-du-Chatel, vue prise rue du Fardeau – Fontaine de Lisieurs 16ème siècle – Ancienne Hôtel-de-Ville, pavillon à l’angle de la rue Thouret). Anciennes mouillures importantes.

 

Les eaux-fortes mériteraient d’être nettoyées pour être encadrées.