Œuvre romanesque de Stendhal Éditions d’art Jean de Bonnot 10 tomes littérature romantisme

(Code: UVRE0825)

Envoyer à un ami
150,00 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Œuvre romanesque de Stendhal Éditions d’art Jean de Bonnot 10 tomes littérature romantisme

TITRE : Œuvre romanesque de Stendhal


AUTEUR(S) : Stendhal


ÉDITEUR : Éditions d’art Jean de Bonnot


ANNÉE : 1971


FORMAT : 14 cm x 21 cm


NOMBRE DE TOMES : 10


NOMBRE DE PAGES : en moyenne 350 pages par tome


ILLUSTRATIONS : oui, vignette en tête de chapitre, lettrines, illustrations en noir hors texte, gravures de l’École néo-romantique


RELIURE : plein cuir véritable mouton finissage à la main,  plats et dos ornés de motifs à froid, motifs dorés sur le dos, dos lisse avec tomaison auteur titre en caractères dorés et portrait de l’auteur en fausse pièce de titre, tranchefile, tranche supérieure dorée, pages de garde décorées


JAQUETTE : non


SIGNET : oui


RHODOÏD : non


ÉTAT : bel état, rares marques de reliure, infimes frottements de certains coins, intérieurs irréprochables, ouvrages bien solides pouvant être consultés sans crainte.


PARTICULARITÉS : série complète en 10 volumes (prix éditeur 400,10 euros)


THÈMES : livre illustré, littérature, romantisme


  


 


PRÉSENTATION DE L’ÉDITEUR


L’éditeur d'art Jean de Bonnot perpétue la tradition des beaux livres reliés plein cuir, tranches de têtes dorées, faits de bon papier vergé et filigrané.


Les collections signées Jean de Bonnot font le bonheur des bibliophiles et des amateurs d’ouvrages parfois épuisés ou très anciens, réédités dans les règles de l’art. Chaque volume est unique, avec des décors aux fers gravés et ciselés à la main, des gravures d’époque, des signets, tranchefiles, culs de lampes originaux...


Un Jean de Bonnot, c’est aussi le plaisir de lire retrouvé.


SUR LES LIVRES


L'oeuvre romanesque complète de Stendhal.


Du « Rouge et le Noir » de Stendhal, le livre qui ne doit pas manquer à votre collection, à « la Chartreuse de Parme », en passant par les surprenantes et cruelles nouvelles des « Chroniques italiennes », la plupart de ses œuvres romanesques ont inspiré les grands cinéastes du 20ème  siècle.


On ne se lasse pas de lire et de relire Stendhal qui appartient au meilleur de notre fond culturel au même titre que Molière et Baudelaire.


Dix volumes avec 320 chefs-d’œuvre ! Ces chefs-d’œuvre, ce sont les illustrations précieuses agrémentant ce bel ouvrage. Elles proviennent toutes de bois gravés par les maîtres de cet art à l’époque néo-romantique.


Acquérir notre Stendhal n’est donc pas seulement un placement heureux, c’est aussi faire preuve d’esprit et de goût en choisissant le plus intelligent et le plus distingué des romanciers français.


Jean de Bonnot vous propose "l'oeuvre romanesque complète" dans une édition d'art au format in-octavo (14 x 21 cm), collection en 10 volumes, ainsi répartis :


* tomes 1 et 2 : Le Rouge et le Noir


* tomes 3 et 4 : La Chartreuse de Parme


* tomes 5 et 6 : Lucien Leuwen


* tome 7 : Lamiel


* tome 8 : Romans et Nouvelles (1ère partie) - Le Rose et le Vert - Nina de Vanghel - Le Chevalier de Saint-Ismier - Le Coffre et le Revenant - Féder ou le Mari d'argent


* tome 9 : Romans et Nouvelles (2ème partie) - Armance - Le Juif - Philibert Lescale - Souvenirs d'un gentilhomme Italien - Le Philtre


* tome 10 : Chroniques italiennes - L'Abbesse de Castro - Vittoria Accoramboni - Les Cenci - La Duchesse de Palliano - San Francesco a Ripa - Vanina Vanini - Trop de faveur tue - Suora Scolastica.


SUR L’AUTEUR


Stendhal (en réalité Henri Beyle) est né en janvier 1783 à Grenoble. On retient généralement qu’il était brillant en mathématiques, que c’est surtout son grand-père qui lui a apporté affection et éducation et qu’il avait peu d’affinité avec son père.


À l’âge de dix-sept ans, Stendhal s’engage dans l’armée et cette carrière lui fait découvrir l’Italie, pays qu’il aime beaucoup. Cependant il démissionne car l’armée l’ennuie. Stendhal reprend du service plus tard, en 1806, et devient auditeur au Conseil d’État. De 1805 à 1814, il partage sa vie entre des missions à l’étranger, sur les pas de Napoléon, et de longs séjours à Paris.


En 1814, la Restauration met fin sa carrière et il retourne à Milan où il se consacre à ses passions (théâtre, concerts, musées, etc). De retour à Paris en 1821, il fréquente de nombreux salons romantiques.


En 1830, Stendhal est nommé consul à Trieste ; c’est aussi cette année que paraît Le Rouge et le Noir. Stendhal entreprend la rédaction de Lucien Leuwen (qu’il ne terminera pas) et de La Vie de Henry Brulard.


Stendhal meurt en 1842


Source :  http://www.etudes-litteraires.com/stendhal.php


08/08/2014