Vingt mille lieues sous les mers Jules Verne les voyages extraordinaires éditions Maurice Gonon 2 t

(Code: VING0492)

Envoyer à un ami
50,00 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Vingt mille lieues sous les mers Jules Verne les voyages extraordinaires éditions Maurice Gonon 2 t
TITRE : Vingt mille lieues sous les mersAUTEUR(S) : Jules VerneÉDITEUR : Maurice Gonon, imprimé sur les presses de l’édition d’art H. Piazza à ParisCOLLECTION : Les voyages extraordinaires illustrés par les peintresANNÉE : 1965 FORMAT : 19 cm x 24 cmNOMBRE DE TOME : 2NOMBRE DE PAGES : 174 pages pour le 1er tome ; 204 pages pour le 2nd tomeILLUSTRATIONS : illustrations couleurs hors texte de Chapelain-Midy RELIURE : broché, couverture soupleJAQUETTE : oui, avec titre en caractères bleus-verts sur le 1er platSIGNET : nonRHODOÏD : non ÉTAT : bel état, coffrets d’emboitage avec quelques marques et légèrement savetés PARTICULARITÉS : sous chemise toilée bleue turquoise avec illustration dorée sur les 2 plats puis carton d’emboitage toile assorti ; édition numérotée 800/2970, imprimé sur vélin Lourmarin des papeteries d’Avignon THÈMES : livre illustré, livre jeunesse, aventure, littérature du 19ème siècle, mer, anticipation, science fiction   VOIR DANS MES ANNONCES EN COURS OU À VENIR D’AUTRES VOLUMES DANS LA MÊME COLLECTION CHEZ LE MÊME ÉDITEUR  Michel Strogoff, 2 tomes, illustrations de Serge IvanoffDe la terre à la lune, 1 tome, illustrations de Georges BeuvilleVoyage au centre de la terre, 1 tome, illustrations de CP JossoL’île mystérieuse, 3 tomes, illustrations d’Yves BrayerLe chancellor – les révoltés de la Bounty, 1 tome, illustrations de JM le TournierLes aventures du Capitaine Hatteras, 2 tomes, illustrations de Fontanarosa20 000 lieues sous les mers, 2 tomes, illustrations de Chapelain-MidyLes enfants du capitaine Grant, 3 tomes, illustrations d’André Planson  SUR L’AUTEUR Jules Verne, né le 8 février 1828 à Nantes en France et mort le 24 mars 1905 à Amiens en France, est un écrivain français dont une grande partie des œuvres est consacrée à des romans d'aventures et de science-fiction (ou d'anticipation).En 1863 paraît chez l'éditeur Pierre-Jules Hetzel (1814-1886) son premier roman Cinq semaines en ballon qui connaît un immense succès, au-delà des frontières françaises. Lié à l'éditeur par un contrat de vingt ans, Jules Verne travaillera en fait pendant quarante ans à ses Voyages extraordinaires qui compteront 62 romans et 18 nouvelles et paraîtront pour une partie d'entre eux dans le Magasin d'éducation et de récréation destiné à la jeunesse. Richement documentés, les romans de Jules Verne se situent aussi bien dans le présent technologique de la deuxième moitié du 19ème  siècle (Les Enfants du capitaine Grant (1868), Le Tour du monde en quatre-vingts jours (1873), Michel Strogoff (1876), L'Étoile du sud (1884), etc.) que dans un monde imaginaire (De la Terre à la Lune (1865), Vingt mille lieues sous les mers (1870), Robur le conquérant (1886), etc.)L’œuvre de Jules Verne est populaire dans le monde entier et, selon l’Index Translationum, avec un total de 4 702 traductions, il vient au deuxième rang des auteurs les plus traduits en langue étrangère après Agatha Christie. Il est ainsi en 2011 l'auteur de langue française le plus traduit dans le monde. L'année 2005 a été déclarée « année Jules Verne », à l'occasion du centenaire de la mort de l'auteur.  SUR L’ILLUSTRATEUR Roger Chapelain, dit Chapelain-Midy, peintre, lithographe et décorateur français, est  né le 24 août 1904 à Paris. Il a rajouté à son nom celui du second mari de sa mère. Après un rapide passage aux Beaux-arts de Paris il s’inscrit à l’académie Colarossi en 1926. Il réalise divers travaux publicitaires puis fait sa première exposition à la galerie Drouant en 1930. Il obtient le prix des Muses  décerné par un jury d’écrivains et de peintres ; ce prix lui permet de découvrir l’Italie, Piero Della Francesca et les pré-renaissants. Il se marie en 1935 et s’installe rue Lhomond dans le 5e arrondissement de Paris où vécut jusqu’à la fin de ses jours. En 1937 il expose à la Biennale de Venise, réalise des décorations murales pour l’institut agronomique à Paris, le foyer du TNP au Palais de Chaillot, et collabore avec Jean Picart Le Doux pour la décoration du pavillon de la Syrie et du Liban à l’Exposition Internationale.  Il réalisera entre 1957et 1974 d’autres décorations murales   : Cité technique de Cachan, lycées (Enghien, Neuilly), facultés des sciences (Rennes, Paris), préfecture de Mézières,  Palais des Congrès de Versailles, ainsi que pour plusieurs  paquebots  - Provence, Jean Laborde, Bretagne, Compiègne, France. Entre 1942 et 1972 de très nombreux décors et costumes lui sont commandés pour l’Opéra de Paris (Les Indes galantes de Rameau, La flûte enchantée de Mozart), le théâtre Sarah Bernhardt, l’Opéra-comique,  la Comédie Française, l’Opéra de Cologne. On lui doit aussi des illustrations notamment de Gide, Baudelaire, Fontenelle,  Simenon. Il dessine plusieurs timbres pour le PTT dont « Le danseur de feu » en 1979 et « Louis Jouvet » en 1981. Un Portrait du Général de Gaulle lui est commandé en 1981 par Valéry Giscard d’Estaing pour l’Elysée.Il voyage beaucoup, tant en Europe qu'en Amérique. En 1953 il part pour direction des affaires culturelles dans le sud-est asiatique. Professeur à l’Ecole des Arts décoratifs de Paris, il nommé en 1955 chef d’atelier à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts à Paris.Il obtient avec Marquet et Utrillo  l’un des prix Carnegie, Etats Unis(1938). En 1951 fait partie du jury du festival de Cannes avec Jean Cocteau et Fernand Léger. Le Grand prix du théâtre lui est décerné à la biennale internationale de Sao Paulo en 1962. Il publie chez Gallimard en 1984 un recueil de souvenirs et de réflexions sur l'art : "Comme le sable entre les doigts" et obtient pour ce livre le prix Eugène Delacroix de l’Académie Française.Roger Chapelain-Midy décède à Paris le 30 mars 1992.  SUR LE LIVRE  Ce roman d’aventures de Jules Verne, composé en 2 parties de respectivement 24 et 23 chapitres, est le sixième de la série des Voyages Extraordinaires. Il a été publié chez Hetzel, à Paris,  en 1869. En cette année 1866, une forte angoisse règne sur les océans. Un monstre marin effrayant a été signalé dans diverses mers par plusieurs navires. Une expédition s'organise à bord de la frégate américaine Abraham Lincoln. Elle a notamment à son bord le capitaine Faragutt, le canadien Ned Land,  le fameux naturaliste français Aronnax du Muséum de Paris  et son fidèle domestique Conseil. Le but de cette expédition est de débarrasser les mers de cette abominable menace. Pendant plusieurs mois, les recherches sont vaines et le découragement s’empare de l’équipage. Jusqu’à ce 5 novembre1867. Ce jour-là, Ned Land aperçoit le monstre, un « narval gigantesque ». Il se déplace à une telle vitesse que la frégate a beaucoup de mal à le suivre. Lorsqu’en